#MaParole

Ce podcast invite des écrivains, des scientifiques, des philosophes, des artistes, des sportifs, des musiciens ou des politiques à livrer leurs paroles sur leur parcours, leur construction et ce qui guide leur action aujourd’hui. C’est un entretien à deux voix, chapitré en trois épisodes de 20 minutes chacun. 

À réécouter

  • Gérald Toto 1/3

    Dans le premier épisode de #MaParole, le chanteur et bassiste martiniquais Gérald Toto nous parle de son enfance à Saint-Cloud. À la maison, la présence des oncles et tantes de Martinique rendait la vie joyeuse. Gérald Toto se souvient de sa première guitare à 10 ans et de sa basse à 14 ans, des premiers groupes qu'il a montés et de ses voyages en Martinique.

  • Gérald Toto 2/3

    Dans le deuxième épisode de #MaParole, Gérald Toto raconte comment il a réussi à imposer à sa famille sa volonté de devenir musicien. Après un premier contrat avec Joëlel Ursull, ex-Zouk Machine, il a travaillé aux côtés de Matthieu Chedid à la composition du premier album de Faudel dont le titre"Tellement je t'aime". Très tôt il signe avec son groupe Totem chez Barclay et mène une carrière de musicien heureux qui ne cherche pas forcément la célébrité.

  • Gérald Toto 3/3

    Dans le troisième épisode de #MaParole, Gérald Toto nous parle du trio Toto Bona Lokua avec lequel il a effectué une vaste tournée en Europe. Le trio formé avec le Camerounais Richard Bona et le Congolais Lokua Kanza a rencontré un vif succès à travers la planète. Aujourd'hui Gérald Toto se recentre sur sa carrière en solo et distille sur les plateformes ses nouveaux titres sensibles.

  • Émilie Andéol 1/3

    Dans le première épisode de #MaParole, la médaillée d'or olympique de judo, Émilie Andéol raconte son enfance à Marcheprime en Gironde. Au judo, la Martiniquaise n'avait pas à fournir beaucoup d'efforts pour battre ses adversaires. Sans difficulté, elle est entrée à l'Insep, le temple des champions en France.

  • Emilie Andéol 2/3

    Dans le deuxième épisode de #MaParole, Émilie Andéol raconte ses années à l'INSEP, sa nostalgie du club de Marcheprime et sa marche vers la médaille d'or olympique à Rio en 2016. Le récit de sa journée de combats à Rio est tellement vivante qu'on a l'impression d'être dans les gradins !

  • Emilie Andéol 3/3

    Dans le troisième épisode de #MaParole, Émilie Andéol revient sur l'après- médaille d'or olympique. Elle a été reçu l'Élysée, Marcheprime et en Martinique dans la liesse. Elle n'a pas pu s'accorder les vacances qu'elle souhaitait et a vécu l'enfer avant de mettre fin à sa carrière puis de révéler au Parisien qu'elle était au chômage. Depuis trois ans, sa situation a radicalement changé. Elle est cheffe de projet à la fondation Ippon et consultante pour France Télévisions.

  • Amandine Gay 1/3

    Dans le premier épisode de #MaParole, Amandine Gay nous parle de son adoption, de ses parents blancs et de sa volonté de cotoyer des enfants et des adultes noirs comme elle. Elle se souvient de son voyage en Guadeloupe puis de son séjour d'un mois à Washington DC dans une famille noire. Le bonheur. Elle a appris tardivement qu'elle était martiniquaise par son père biologique comme son grand frère.

  • Amandine Gay 2/3

    Dans le deuxième épisode de #MaParole, Amandine Gay nous parle de ses études à Science Po Lyon pendant lesquelles elle s'est intéressée au sort des enfants métisses ou autochtones dans les systèmes coloniaux et notamment les Homes en Guyane. Elle raconte sa difficulté à faire du cinéma en France quand on est une femme noire et le pourquoi de son départ pour le Canada.