Programme d'Emmanuel Macron : que promet-il pour les Outre-mer ?

politique
Emmanuel Macron présentation programme
©Lionel BONAVENTURE / AFP
Ce jeudi 2 mars, Emmanuel Macron a présenté son programme pour la présidentielle 2017. Un document de 30 pages qui établit ses priorités en cas de victoire en mai prochain. Que dit-il sur les Outre-mer ? 
Fin des régimes spéciaux de retraite, "grande loi de moralisation de la vie publique" contre le "népotisme", réforme de l'indemnisation chômage... Emmanuel Macron, accusé d'être trop vague dans ses propositions, a abattu jeudi les cartes sur son programme (le programme complet à lire en fin d'article). S'il était élu, Emmanuel Macron a promis de s'engager sur six chantiers: réforme de l'école, "société du travail", modernisation de l'économie, sécurité, stratégie internationale et moralisation de la vie publique.

 

Pour les Outre-mer : des billets d'avion "à prix aidé"

Si les mesures annoncées concernent bien évidemment l'ensemble de la France, il faut aller chercher à la 29ème et avant-dernière page de son programme présenté ce jeudi 2 mars pour découvrir les propositions spécifiques d'Emmanuel Macron pour les Outre-mer. Voici la première :

Nous développerons la continuité territoriale au profit des Outre-mers (sic)
D'ici la fin du quinquennat, nous proposerons chaque année aux ultra-marins au moins 200.000 billets d'avion à prix aidé en particulier pour les étudiants et les entrepreneurs entre les outremers et l'hexagone et dans leur environnement régional."  















Autre promesse du candidat Macron, l'installation en Outre-mer l'Agence française pour la biodiversité


Adaptation du droit commun

Emmanuel Macron l'avait déjà dit et répété fin 2016 lors de son déplacement aux Antilles et en Guyane : il souhaite que les collectivités d'Outre-mer dispose de davantage de pouvoir pour adapter la réglementation aux réalités locales. Voici ce que dit précisément son programme :

Nous permettrons aux collectivités d'Outre-mer de modifier la réglementation de droit commun pour l'adapter à leur situation particulière".






 




Maintien de la sur-rémunération

Au cours de la conférence de presse de présentation de son programme, Emmanuel Macron a précisé que la sur-rémunération sera maintenue :

Je maintiendrai la sur-rémunération car aujourd'hui on ne peut pas la supprimer".







Regardez un extrait de la conférence de presse

©la1ere



D'autres mesures spécifiques

Dans un autre document programmatique, cette fois spécifique aux Outre-mer (à lire en cliquant ici), Emmanuel Macron précise sa vision globale des Outre-mer et détaille d'autres mesures spécifiques. Il y promet notamment :

  • Un milliard d'euros sur 5 ans pour le financement des investissements collectifs des territoires ultramarins. 
  • Renforcer l'activité de la Banque Publique d'Investissement dans les Outre-mer.
  • Développement d'un Erasmus caribéen.
  • Création d'ecoles de formation de gendarmes adjoints et d'adjoints de sécurité en Martinique, Guadeloupe et à La Réunion

D'autres mesures à venir ?

Emmanuel Macron devrait préciser son programme dans un document de 150 pages, selon son équipe de campagne. Pour les Outre-mer, il devrait également en dire plus à l'occasion de sa venue à La Réunion avant le premier tour de la présidentielle. Si Emmanuel Macron a annulé son déplacement prévu dans l'océan Indien le 17 mars, il s'est engagé à s'y rendre avant le 23 avril.  



Le programme complet est à lire ici