publicité

La chambre régionale des comptes de la Réunion épingle le SDIS

Le rapport définitif de la CRC Réunion consacré à la gestion du service SDIS rédigé en juillet 2012, est en ligne. Achat de véhicules, de repas et absentéisme sont pointés du doigt. 

© REUNION 1ERE
© REUNION 1ERE
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Le premier point noir de ce pavé de 52 pages concerne l'achats de véhicules de secours pour plus 10 millions d'euros. Les magistrats de la chambre régionale des comptes de la Réunion s'interrogent sur la méthode utilisé par Cyrille Hamilcaro, en charge de ce dossier pour le département à l'époque : "la procédure des bons de commandes pour acheter des véhicules", les laisse perplexe : "une procédure utilisée pour l'achat de petite fourniture". Cette méthode, rappellent les sages, avait été dénoncée par le préfet, et, le tribunal administratif avait rejeté ce marché. Au final, aucune malversation n'est démontrée, la CRC signale cependant, que cette affaire a coûté 450 000 euros au SDIS. Sept véhicules n'ont pas été livrés. Un recours était possible, mais malheureusement, les règles des passations de marché n'ayant pas été respectées, c'est le département qui a été condamné.

Les repas viennent de l'est pour le Maïdo

Les magistrats ont été surpris par le choix des prestataires de service pour la livraison de repas. Ils s'étonnent de la présence d'une station service de l'est du département dans le listing des restaurateurs chargés de ravitailler les sapeurs-pompiers pendant l'incendie du Maïdo. Cette station a touché 16 640 euros pour des repas et 49 514 euros et 15 centimes pour des collations au mois d'octobre 2010.
Dans le même temps, la CRC dénonce l'éloignement de la cuisine centrale du théâtre des opérations. Une distance qui a ajouté un surcoût aux livraisons et mis à mal la chaîne du froid.

Trop d'absents

Le SDIS Réunion compte également le plus grand nombre de congés maladie de l'administration et de tous les SDIS. Quatre jours pas an par employés, si on cumule l'ensemble des congés maladie du service divisé par le nombre d'employés. Le rapporteur demande au département de se pencher sérieusement sur le problème : "Il faut trouver des solutions afin d'endiguer l'absentéisme chronique dont souffre le service départemental d'incendie et de secours de la Réunion. 

Recruter

Un point négatif mais positif pour ceux qui rêvent de rejoindre les soldats du feu. Le manque de sapeurs-pompiers volontaires à la Réunion. En 2012, le SDIS Réunion a lancé une vaste opération pour recruter 200 volontaires. Cette grande revue d'effectif potentiel devrait recommencer en 2013. Une recommandation de la CRC pour éviter d'appeler toujours les mêmes volontaires sans contrôler le nombre d'heures qu'ils effectuent.

Ce ne sont là que quelques uns des points relevés par la CRC Réunion.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play