publicité

La députée-maire de Saint-Paul, Huguette Bello face à Témoignages, le journal du parti communiste réunionnais

Un procès en diffamation devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis oppose, ce mardi après-midi, Huguette Bello à Témoignages. La députée-maire de Saint-Paul avait été comparée aux nazis et aux collaborateurs par l'organe du PCR en 2010. La décision du tribunal a été renvoyée au 9 avril.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Huguette Bello, ancienne militante et dirigeante du PCR (parti communiste réunionnais) poursuit Témoignages, l'organe de presse du parti, pour diffamation. La députée-maire de Saint-Paul avait porté plainte contre le journal communiste en 2010 après la parution d'un article dans lequel, l'auteur la comparait aux : "Collaborateurs nazis dans la France occupée de 1940 à 1945, dénonçant les résistants et les juifs".

plainte pour diffamation

Huguette Bello était devenue la cible du PCR lors des législatives. Les dirigeants lui reprochaient de ne pas avoir voulu suivre les directives et, de céder sa circonscription. Cette phrase publiée dans Témoignages symbolise la violence des attaques dont Huguette Bello a été la cible de la part de ses anciens "camarades" tout au long de cette campagne des législatives.
Le tribunal correctionnel se penchera sur ce dossier ce mardi après-midi. sa décision a été renvoyée au 9 avril.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play