réunion
info locale

Les patchs anti-tabac ne seront plus remboursés

santé
Fin remboursement patchs anti-tabac
©Réunion 1ère
Depuis 2001, le Conseil Général de La Réunion subventionne la lutte anti-tabac.  Pour des raisons budgétaires le dispositif de distribution de patchs nicotiniques ne sera plus financé à partir du 30 juin.
Les patchs anti-tabac disponibles depuis 2001 dans les services spécialisés en tabacologie dans les hôpitaux de l’île ne seront plus gratuits. Depuis 2 ans seules les femmes enceintes et les bénéficiaires des minima sociaux pouvaient l’obtenir sans débourser. Un dispositif qui coûte 50 000 euros au Conseil Général, alors que les taxes sur le tabac rapporte 160 millions d’euros au Département.
Caroline Huet et Claude Testa ont rencontré le directeur du centre d’addictologie du centre hospitalier de Bellepierre très remonté.
DMCloud:42915
Reportage : Caroline Huet - Claude Testa - Montage : Sully Grondin

 

Publicité