Financement du FC Avirons : dirigeants et employés entendus par les gendarmes

faits divers
FC Avirons
©Réunion 1ère
Les employés et les dirigeants du FC Avirons entendus à titre de témoins, ce vendredi matin, par les gendarmes de la SR. Deux plaintes contre x ont été adressées au parquet de Saint-Pierre sur la gestion de ce club de 2008 à 2011.
Une enquête sur l'utilisation des fonds de 2008 à 2011 au sein du club de football des Avirons vient de débuter. Depuis 8 heures ce matin, les enquêteurs de la brigade financière entendent à titre de témoins les dirigeants actuels et les employés sur le fonctionnement de cette association.
Les investigations font suite aux plaintes d'Eric Ferrère, élu d'opposition de cette commune et d'Ary Mondon, président de la coopérative locale, principal sponsor du football club des Avirons. 
Selon les plaignants, 80 à 110 000 Euros versés par la coopérative auraient disparu des comptes.

Des trous dans les comptes

Au coeur des recherches des gendarmes, de la section de recherche, l'utilisation des subventions de 2008 à 2011. Un audit commandé par la commune n'avait pas révélé de détournements de fonds, mais il mettait en exergue des pertes cumulées à hauteur de 240 000 Euros.
Joël Murat, le président du FCA à cette époque est donc directement mis en cause dans ce dossier financier.
D'ailleurs face à l'ampleur des dégâts, son successeur, Claude Doris, président par intérim en 2011, avait jeté l'éponge après quelques mois seulement, en constatant des écarts entre les comptes présentés (+400 Euros) devant le conseil d'administration et le déficit réel enregistré sur les comptes en banque (-76 000) Euros.
C'est donc pour mettre un terme aux spéculations actuelles et savoir si des abus de biens sociaux ont été réalisés avec l'argent du club que le parquet de Saint-Pierre a confié l'enquête à la SR. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live