"Pour La Réunion" avance vers les municipales

politique
Rassemblement mouvement "Pour La Réunion"
©Réunion 1ère
Plus de 1300 adhérents ont acclamé Huguette Bello, présidente du parti "Pour La Réunion", qui a réuni à Sainte-Clotilde près de 1500 militants, ce dimanche. Un premier grand meeting pour présenter le bureau politique du PLR et lancer la campagne des municipales.
Dans notre département, qui a voté à 70% pour le candidat socialiste aux dernières présidentielles, les partis de gauche se multiplient. Après le Progrès, émanation du PS, voici le PLR émanation du PCR, le mouvement politique d'huguette Bello. Les 1300 militants de "Pour La Réunion" ont, en effet, élu la député-maire de Saint-Paul à la présidence de cette organisation.
L'ex égérie du PCR, en conflit ouvert avec son ancien parti depuis les législatives, a tenu à rappeler : "Dans notre mouvement rien ne relèvera d'une seule personne. Il n'y a pas de clan, pas d'intérêt personnel. Le seul intérêt qui prévale est celui de La Réunion".

Des candidats PLR aux municipales

Eric Fruteau maire et conseiller général de Saint-André, également ancien élu PCR présent depuis le premier jour aux côtés d'Huguette Bello, a tenu un discours sensiblement similaire, avec pour cible (sans les citer) ses anciens camarades : "Pour la première fois une organisation politique présente ses comptes à l'ensemble de ses adhérents". 
Déjà 2 300 depuis la création du mouvement, les fameux adhérents ont approuvé comme un seul homme la ligne du PLR. "Pour La Réunion" qui a l'intention d'être présent lors des prochaines échéances électorales dans les 24 communes du département. Individuellement ou en soutien d'un candidat de.... gauche.


 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live