publicité

Des cambrioleurs lourdement condamnés en correctionnelle

En comparution immédiate, deux hommes ont été condamnés sévèrement par le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour deux vols avec violence, notamment sur des personnes âgées, le mois dernier. Une enquête est en cours pour une troisième affaire...

© P. Hoareau
© P. Hoareau
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
Luciano Camessety, 26 ans, et son beau-frêre Johny Leste, 39 ans, ont été respectivement condamnés, ce vendredi matin, à 5 ans de prison dont un avec sursis et 7 ans ferme auxquels il faut ajouter 18 mois de sursis pour une condamnation antérieure. Si Johny Leste est en effet connu des services de police, il s'agit d'une première condamnation pour Luciano Camessty.

Le premier cambriolage a lieu le 16 Mars au Guillaume. Les deux malfrats, encagoulés et armés d'un gomme-cogne et d'un pied de bîche, pénètrent au domicile d'un artisan. L'homme est absent. Mais cela n'arrête pas les cambrioleurs qui s'en prennent à deux gramounes présents dans la maison. La mère du boulanger, âgée de 78 ans, et un ami sont violentés. Les voleurs ne trouvent pas de coffre et repartent avec quelques euros pris aux gramounes.

Trois jours plus tard, ils remettent ça. Cette fois-ci, à la Saline, ils s'en prennent au patron du restaurant dyonisien "le Moonwalk"' près du bowling. Ayant au préalable dévissé les ampoules du domicile, ils lui sautent dessus dès son arrivée et le tabassent jusqu'à l'évanouissement. Lorsque la victime reprend connaissance. Les deux malfrats ont disparu avec la recette du jour et la clef du restaurant.

Interpellés dans le cadre de ce dernier cambriolage, les deux hommes avoueront au cours des auditions les faits des 16 et 19 Mars mais aussi une autre affaire remontant au 11 Avril. A Fleurimont, ils avaient alors forcé un coffre emportant la bagatelle de 100 000 euros et 25 000 euros de bijoux. cette affaire fait toujours l'objet d'une enquête. Seule une voiture, d'une valeur de 20 000, achetée avec le butin, a été retrouvée pour le moment par les enquêteurs.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play