La chapelle Saint-François d’Assises de L’Abondance emportée par les flammes

faits divers
Chapelle l'Abondance St-Benoît brûlée
La chapelle Saint-François d'Assises avait été construite en 1972. Elle était installée en bordure de la route de Takamaka. ©Claude Testa
L’église de l’Abondance dans les hauts de Saint-Benoît a été la proie des flammes dans la nuit. Le bâtiment en bois sous tôles a été entièrement détruit. Désormais, les fidèles devront se déplacer à Saint-Benoît pour suivre la messe.
Une bien triste nouvelle pour les fidèles du quartier de L’abondance à Saint-Benoît. La chapelle a été la proie des flammes vers 21 heures ce lundi 27 mai.
L’église de 200 m2, en bois sous tôles, installée route de Takamaka a été entièrement détruite. Elle avait été construite en 1972 grâce aux dons des riverains sous l’impulsion du curé de Saint-Benoît, le père Rigolet.
 
Une chapelle à reconstruire
 
Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour découvrir comment le sinistre a débuté. Le feu particulièrement violent n’a pu être maîtrisé par les soldats du feu qu’après une heure de lutte intense.
Malgré tous les efforts des secouristes, la chapelle devra être reconstruite. Fini, les messes à 8 heures le dimanche matin. Désormais, les paroissiens devront suivre l’office du père Ellama à Saint-Benoît.    
 
Chapelle l'Abondance St-Benoît brûlée
Les flammes ont eu raison des 200 m2 de la chapelle en bois sous tôle. ©Claude Testa