publicité

Mega-Mascarun : 180 professionnels du tourisme à l'assaut de La Réunion

Une semaine pour vendre les charmes de La Réunion aux opérateurs touristiques de France, Suisse, Allemagne et Belgique. C'est le défit relevé par l'IRT qui a accueilli 180 professionnels pour un séjour sportif, culturel et gastronomique. 

La Méga-Mascarun s'est achevée, ce vendredi, par la remise de trophée. Tout au long de la semaine les tours opérators invités ont dû relever des défis sportifs et intellectuels. © Fabrice Floch
© Fabrice Floch La Méga-Mascarun s'est achevée, ce vendredi, par la remise de trophée. Tout au long de la semaine les tours opérators invités ont dû relever des défis sportifs et intellectuels.
  • Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Pour cette seconde édition de la Méga-Mascarun, l'IRT (île de La Réunion tourisme) a invité 180 professionnels du tourisme à vivre une petite semaine très intense. À peine sortis de l'avion ces employés d'agences de voyages de France, Belgique, Suisse et Allemagne ont été envoyés aux quatre coins du département pour des épreuves sportives et une découverte express ! Après cinq jours (en moyenne), ces spécialistes de la vente de voyages étaient, en général, comme Coralie, sous le charme : " J'ai adoré la diversité des paysages. Nous avons eu droit à un séjour actif ! Le piton de la Fournaise, c'est unique. C'est fou ici, vous êtes au bord du lagon et une heure plus tard, vous êtes perdus dans le brouillard. C'est certain que désormais je vais conseiller la destination. Le voyage est long, mais La Réunion, ça se mérite ".
 
" Une île à découvrir "
 
Le groupe de professionnels venus d'Allemagne est également sous le charme. Ils sont venus de Francfort, d'Hanovre ou de Bavière mais Karol, Martin et Sabine sont emballés : " Les paysages sont sublimes. La végétation,la forêt c'est splendide ". Les garçons ont retenu : " Les plages et le lagon sont incroyables. Les filles sont belles ". Les filles ont aimé, elles : " La balade en hélicoptère et peu goûté le rafting ". En revanche, tous confirment : " Désormais nous conseillerons la destination au même titre que Maurice ou les Seychelles. Seul point à améliorer l'anglais dans les restaurants, mais c'est une île à découvrir ".
 
Méga sportif
 
Les tours opérators invités avaient un programme très chargé. Du côté de l'IRT, on avait mis les petits plats dans les grands, afin qu'ils ne s'ennuient pas une seconde. Pari réussi ! Mais au delà des espérances. Solène qui conseille des comités d'entreprise dans les Yvelines est encore sous le choc des enchaînements canyonning, rafting et randonnées aquatiques : " Je ne sais pas si des retraités peuvent se lancer à la conquête des hauts ". Stéphanie, responsable de la communication d'hôtel de l'Ouest se veut rassurante : " A La Réunion tout est accessible en voiture ou, au pire, en hélicoptère. Le troisième âge n'a rien à craindre surtout qu'ici c'est la France. Les hôpitaux et les services sont les mêmes qu'en métropole ".
Un argument de poids ! Reste à savoir, maintenant, si cette opération va porter ses fruits touristiques.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play