Jean-Charles Artaban mis en examen pour meurtre, torture et barbarie sur le petit Mathéo.

justice
Tribunal : Jean-Charles Artaban
©Christelle Floricourt
Le meurtrier présumé de Mathéo a été déféré au parquet. L'homme a été mis en examen pour meurtre sur enfant de moins de quinze ans accompagné d'actes de torture et de barbarie. Jean-Charles Artaban risque la perpétuité. Il a été placé en détention provisoire.
A l'issue de sa garde à vue, Jean-Charles Artaban a été déféré au Parquet de Saint-Denis et mis en examen pour le meurtre du petit Mathéo. Il était 17h10 lorsque le beau-père et meurtrier de l'enfant est arrivé au palais de justice. Protégé d'un gilet pare-balle, il est arrivé dans un fourgon équipé de rideaux.
Dans l'après-midi, il aurait reconnu les faits écartant avoir voulu pratiquer un quelconque sacrifice rituel. Selon son avocat, Maître Lucas Caliamou, il aurait agit par vengeance ayant appris par la mère de l'enfant qu'il n'en était pas le père.
Jean-Charles Artaban a également été mis en examen pour des faits de violences volontaires sur la mère du petit Mathéo. Jasmine a été entendue dans l'après-midi par les militaires de Saint-Benoît. 
Après sa mise en examen, le meurtrier présumé a été immédiatement conduit à la prison de Domenjod ou il a été placé en détention provisoire.