Le tribunal administratif examine les recours du Grand Raid pour un départ de Saint-Philippe

justice
Le tribunal administratif se penche sur les recours de l'association Grand Raid
©Réunion 1ère (Christelle Floricourt)
Le 13 juin, Robert Chicaud, président de l'association Grand Raid avait annoncé, qu'il saisissait la justice afin que le départ de l'épreuve soit maintenu à Saint-Philippe. C'est ce mardi 25 Juin que le tribunal administratif étudie les recours de l'association.
Dans la salle du tribunal administratif, le président de l'association Grand Raid attend patiemment l'examen des deux recours.  

Le 13 juin, Robert Chicaud, avait confirmé que l'organisation de l'épreuve avait déposé deux recours devant le tribunal administratif de Saint-Denis. Le premier en annulation contre le refus d’Olivier Rivière, maire de Saint-Philippe, de maintenir le départ sur sa commune. Le second en référé suspensif afin que le départ de l’épreuve soit autorisé sur cette même commune.

C'est donc un rendez-vous important pour le Grand Raid qui, en cas de jugement défavorable, envisagerait un départ de Petite-Île ou plus vraisemblablement de Saint-Pierre. Mais si les magistrats du TA se penchent ce mardi sur les recours, leur décision ne devrait être connue que demain, mercredi 26 Juin.