Pont de l'Entre-deux : des barbelés pour lutter contre les suicides...

société
Pose filets anti-suicide
©Réunion 1ère
Le pont du Bras de la Plaine est désormais équipé de fils barbelés. A terme, ce sont les gardes corps de l'ouvrage qui devraient être rehaussés afin de sécuriser cet ouvrage.  
Le Conseil général espère que la mesure sera suffisamment dissuasive... Plus de 600 mètres de fils barbelés ont été installés sur le pont du Bras de la Plaine, souvent appelé pont de l'Entre-Deux. Cet ouvrage, inauguré en 2002, et dont la hauteur dépasse les cent mètres, est souvent un lieu de suicide et les pompiers de l'Entre-Deux, du Tampon, et de Saint-Pierre y interviennent en moyenne deux à trois fois par semaine. Dans ce secteur de l'île, les pompiers reçoivent une formation spécifique pour tenter de raisonner les personnes suicidaires et les convaincre de renoncer à leur projet funeste.
Depuis le début de l'année, on y dénombre près d'une cinquantaine de tentatives de suicide. Cinq suicides se sont soldés par un drame comme le 16 avril dernier lorsqu'un jeune homme de 27 ans a mis fin à ses jours. C'est d'ailleurs après ce drame que le département avait pris la décision de sécuriser le pont avec des barbelés en attendant le rehaussement des gardes corps de l'ouvrage.  
Reportage : Adèle Nativel - Laurent Josse - Montage : Jean-Pierre Picard

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live