réunion
info locale

Les transporteurs ont levé les barrages après une rencontre avec le Préfet...mais restent vigilants !

social
Les transporteurs lèvent les barrages
©Réunion 1ère
La réunion de l'après-midi est donc la bonne. Après avoir rencontré le préfet, les transporteurs ont décidé de lever les barrages filtrants.
Des milliers d'automobilistes se sont retrouvés dans des embouteillages monstres, pendant plusieurs heures, ce mercredi. Après avoir bloqué la circulation sur le Barachois à Saint-Denis, les transporteurs ont élargi leur action à l'ensemble de l'île en fin de matinée.

Finalement, les représentants des syndicat et collectif des transporteurs ont fait part de leur satisfaction à l'issue d'une réunion avec le préfet cette après-midi. Ils auraient obtenu un assouplissement des contrôles tant que des solutions n'ont pas été définies durablement sur la délicate question des impayés en matière de charges fiscales et sociales. Huit mille entreprises sont concernées à La Réunion pour un montant de 1,2 milliard d'euros. Les transporteurs se disent étranglés et harcelés par des rappels et contrôles permanents. 

Ces transporteurs ne veulent pas tous la même chose. Certains souhaitent un nouvel échelonnement de leurs dettes alors que d'autres, à l'instar de Jean-Bernard Caroupaye, exigent purement et simplement l'effacement de ces dettes.
Au cours de la réunion, ce mercredi après-midi, le préfet, Jean-Luc Marx a rappelé que le code de la route interdit, selon l'article L412-1, "d'entraver ou de gêner la circulation". Les transporteurs ont répondu qu'ils seront vigilants et prêts à ériger de nouveaux barrages.

Embouteillages boulevard sud
©Réunion 1ère (A. Boyer)
Embouteillages boulevard sud
©Réunion 1ère (A. Boyer)
Barrage transporteurs Rivière Saint-Etienne
©Réunion 1ère (S. Emma)
Transporteurs devant la préfecture
©Réunion 1ère
Transporteurs devant la préfecture
©Réunion 1ère
Transporteurs devant la préfecture matin 6h
©Réunion 1ère

 

Publicité