réunion
info locale

Les abords de l'Etang Saint-Paul sont toujours la proie des flammes...

environnement
Incendie Etang Saint-Paul
©Réunion 1ère (D. Poudroux)
L'incendie se poursuit à l'Etang Saint-Paul. Depuis jeudi après-midi, plus de 75 hectares sont déjà partis en fumée dans la plus grande zone humide de l'Océan Indien classée en réserve naturelle.
Pompiers et agents de l'Office national des forêts traversent l'Etang Saint-Paul sur une barge pour rejoindre le foyer et lutter contre les flammes. Avec le vent qui s'est renforcé en fin de nuit, la difficulté pour les sapeurs-pompiers est effectivement de pouvoir accéder aux zones menacées par l'incendie. Depuis hier après-midi, le travail des soldats du feu est sans relâche. Selon les estimations ce vendredi matin, plusieurs dizaines, 75, d'hectares sont déjà parties en fumée et les colonnes de fumée sont visibles à plusieurs kilomètres.

Rapidement jeudi, trois engins avaient été mobilisés pour lutter contre l'incendie et le SDIS a dû depuis renforcer les moyens de lutte afin de circonscrire le sinistre. Les hélicoptères tournent à proximité pour orienter les pompiers sur les zones les plus critiques mais aussi pour effectuer des largages sur les flammes inaccessibles au sol.
Dans cette réserve naturelle de l'étang Saint-Paul, la faune et la flore est particulièrement riche. La végétation abrite de nombreuses espèces d'oiseaux et d'insectes endémiques.

DMCloud:88849
Pompiers et agents de l'Office national des forêts traversent l'Etang Saint-Paul sur une barge pour rejoindre le foyer et lutter contre les flammes. Images : Delphine Poudoudroux


DMCloud:88847
Les hélicoptères effectuent des largages sur les flammes inaccessibles au sol. Images : Delphine Poudroux

 

Publicité