Les réserves d’eau potable de La Réunion sont déjà dans le rouge

environnement
Cascade
Les ressources superficielles (visibles) sont les première victimes de la sécheresse, mais les nappes phréatiques risquent rapidement de s'épuiser. ©Réunion 1ère (G. Hoair)
Les hauts de Sainte-Marie, Sainte-Suzanne et Saint-André sont déjà touchés par des coupures d’eau. Les ressources superficielles s’effondrent et les nappes souterraines ne pourront pas compenser le manque pendant des mois.
Il est fréquent vers les mois de novembre décembre de lire des communiqués de fermiers ou de régies municipales invitant les consommateurs d’eau à utiliser le précieux liquide avec modération.
En revanche, il est rare de trouver ces mêmes mises en garde fin août début septembre. Si la sécheresse n’a pas été ressentie par les citoyens lambda, les agriculteurs ont déjà eu à en souffrir et à s’en plaindre. Aujourd’hui, les victimes des restrictions sont les abonnés des hauts de Sainte-Marie, des quartiers de Bras de Chevrette et Sarabée à Saint-André ou des écarts de Sainte-Suzanne. Vincent Deloor, responsable technique de la Cise confirme les difficultés rencontrés : " Toute l’île est sous surveillance. Pour l’instant ce ne sont que les ressources superficielles qui sont touchées, mais nous sommes déjà obligés de puiser dans les nappes souterraines pour réapprovisionner les réservoirs situés à 600 ou 800 mètres ".
 
Les réserves s’épuisent
 
La situation est exceptionnelle, elle concerne tous les foyers de La Réunion qui sont invités à utiliser l’eau avec précaution. Pas d’interdiction, mais une invitation à la raison de la part des exploitants qui attendent avec impatience la saison des pluies pour recharger les stocks. Si l’eau se fait attendre des coupures sont à prévoir très rapidement dans d’autres quartiers du nord et de l’ouest du département : " Nous tentons de limiter au maximum les désagréments, mais il y des secteurs de Saint-André où nous n’avons aucune solution. Nous n’avons pas de lien avec une autre alimentation et nous sommes contraints de fermer le robinet " se désole Vincent Deloor.
L’alerte est très sérieuse et pourrait rapidement s’étendre à l’ensemble du département dans les quinze jours à venir.  
 
 
 
De plus en plus de coupures d'eau...
La Cise informe ses clients qu'en raison de la diminution très importante du débit des captages d’eau dans les hauts de la commune et de l’absence de pluies significatives, le plan de distribution est poursuivi de la manière suivante :

Secteur de Mère Canal
  • La distribution est interrompue sur le secteur de Mère Canal.
Des citernes sont mises à disposition aux lieux suivants :
  • 50 Chemin de la Fleurette
  • En face de l’Impasse Saint Jean
  • Dans l’Impasse des Goyaviers
Secteur Espérance

Coupure de nuit  à partir de 21h, une remise en eau est prévue vers 5h, sur les secteurs d’Espérance les Hauts et les Bas. Des perturbations durant la journée peuvent avoir lieu en fonction du niveau du réservoir.

Secteur Piton Caillou

Coupure de jour, à partir de partir de 7h30, une remise en eau est prévue vers 17h, sur les secteurs de Piton Caillou, la Confiance les Hauts, Chemin Hubert Grondin.

Des citernes sont mises à disposition aux lieux suivants :

  • Devant la boutique chemin de la Fleurettes
  • Devant l’école
  • Intersection chemin Bertho et route de la Confiance
  • Intersection chemin Mercher et route de la confiance
  • Intersection chemin de la Vierge et route panoramique
  • Intersection chemin du bassin et Chemin Arthur Rimbaud
  • Intersection Impasse Thérinca et Chemin Arthur Rimbaud
Secteur Montée Sano
  • Coupure de jour, à partir de partir de 7h30, une remise en eau est prévue vers 17h, sur les secteurs de Terrain Elisa et la Révolution.
  • Des perturbations peuvent avoir lieu durant la journée sur les secteurs environnants la Route Paradis et la Route de Bellevue.
Des citernes sont mises à disposition aux lieux suivants :

Secteurs de Terrain Elisa
  • Devant l’école
  • Près de la Mairie Annexe
  • Intersection Rue Mère Thérésa et chemin de ligne
Secteurs de Montée Sano
  • Intersection Route Paradis et Route de Bellevue
  • Devant l’école
  • Intersection Route de Bellevue et accès à la citerne de Montée Sano
Recommandations quant à la consommation de l’eau sur ces secteurs

A noter que l’eau de ces citernes est considérée comme non potable. Il est recommandé de réserver des récipients propres pour la collecte de l’eau et de la faire bouillir pendant au moins 3 minutes avant de l’utiliser. Après ébullition, cette eau peut être stockée dans un récipient réservé à cet usage et couvert.

Vous pouvez suivre l’évolution de la situation ainsi que les conseils d’économies d’eau sur le site internet www.cise-reunion.re
Les Outre-mer en continu
Accéder au live