réunion
info locale

10 ans de réclusion criminelle: Peine réduite pour Yoland Satin en appel

justice
Assises
©Réunion 1ère
Jugé en appel pour une double tentative d’assassinat, Yoland Satin a été condamné aujourd'hui à une peine de dix années de réclusion criminelle. La Cour d’Assises s’est montrée plus clémente qu’en première instance.
Pour ce second procès devant la cour d’assises de La Réunion, Yoland Satin avait changé d’attitude. Son agressivité, non maîtrisée, lui avait valu d’être condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour tentative d’assassinat. 
Yoland Satin a semble t'il appris à se contrôler derrière les barreaux. Au fil des jours privés de liberté, le quinquagénaire énervé du premier procès devant les assises de La Réunion a cédé la place à un accusé maître de ses paroles et de ses sentiments.
Dès le début de l’audience, l’homme se lève et reconnait : « Je me suis calmé. Maintenant, j’ai compris ! ».
 
Une concubine ambigüe
 
Au cours de cette seconde audience, son ex-concubine est apparue nettement moins à son avantage. A la barre, elle affirme que l’accusé était violent et qu’elle a encore peur de lui. Des propos très éloignés des confidences révélées quelques minutes plus tard par la nièce du prévenu et en contradiction avec les courriers envoyés à Yoland Satin. Courriers dans lesquels, elle réaffirme son attachement à l’accusé.
 
En jeu : 18 ans de liberté
 
Reste les faits et les deux victimes. Le 8 novembre 2009, le saint-andréen tente de brûler vif un couple de retraités qu’il rend responsable de sa rupture avec sa compagne. Cinq ans après les faits, l’auteur de cette violente agression (il a aspergé d’essence le véhicule, alors que le couple venait de s’y installer, avant d’y mettre le feu) a enfin conscience de l’absurdité de son geste. Il vient également de comprendre qu’il avait été manipulé par son ex-concubine.
La peine de 18 ans de réclusion criminelle prononcée lors du premier procès a été revue à la baisse ce qui semble indiquer que les jurés ont pensé que Yoland Satin était sincère.