publicité

Lutte contre l’homophobie : le Rotary-Club-Alizée tend la main à l’association le Refuge

300 réunionnais victimes d’homophobie tous les ans. C’est le triste bilan, des associations d’aide aux victimes. Pour tendre une main et sortir ces hommes et ces femmes de l’impasse, l’association Le Refuge ouvre ses portes à Saint-Denis.

© http://www.le-refuge.org/
© http://www.le-refuge.org/
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
L’association Le Refuge n’est plus un projet mais une réalisation. En 2012, Stéphane Ducamp, le délégué régional, demandait aux élus de La Réunion de se positionner par rapport à la lutte contre l’homophobie : « Gilbert Annette, député-maire de Saint-Denis, m’a apporté son soutien et s’est déclaré prêt à nous venir en aide. En 2013, les actes ont rejoint les paroles. Désormais, l’association Le Refuge dispose d’un local sur le chef-lieu et nous pouvons envisager d’obtenir des lieux d’accueil d’ici à la fin de l’année sur la commune ».
 
Un local et des meubles
 
Ce coup de main providentiel a motivé d’autres donateurs à apporter leur soutien à la première association ultramarine d’aide aux victimes d’homophobie. Le Rotary-Club-Alizée, présidé par Shandra Kichenin, vient d’officialiser ses dons en présence de Jean Ravelotnarivo, gouverneur du Rotary dans l’océan-indien, explique Stéphane Ducamp : « Désormais nous possédons un lieu d’écoute. Il nous fallait du mobilier, du matériel. Le Rotary nous offre les moyens logistiques. Cette semaine, je dois recevoir quatre jeunes réunionnais, âgés de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie. C’est important de les accueillir dans de bonnes conditions ».
 
300 victimes par an
 
Cette association, implantée en à Montpellier, prend de l’ampleur. Cinq antennes s’installent en ce moment même sur l’hexagone et une à La Réunion. Le Refuge ne dispose pas encore de l’agrément permettant d’intervenir auprès des mineurs et limite son champ d’action aux 18/25 ans, mais ne renonce pas en fonction de ses moyens à s’étoffer. Selon les prévisions des différentes associations réunionnaises spécialisées dans l’aide aux personnes, 300 victimes d’homophobie devraient demander de l’aide à l’association Le Refuge annuellement.
 
Numéro de téléphone : 0692.600.783

Lutte contre l'homophobie

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play