Le Port : un demandeur d’emploi menace le maire et les employés pour obtenir un contrat

faits divers
Façade Mairie du Port
©Réunion 1ère
Un homme de 35 ans, à la recherche d’un emploi, a été placé en garde à vue au commissariat du Port. L’homme aurait menacé verbalement le maire tout en brandissant une arme (indéterminée). Il demandait l’attribution d’un contrat aidé.
Les situations dramatiques dans lesquelles se trouvent des chômeurs Réunionnais donnent lieu de plus en plus souvent à des débordements. A 8 heures, ce mercredi 11 septembre 2013, un homme âgé de 35 ans a fait irruption dans le parking de la mairie du Port pour obtenir sur le champ un contrat aidé. Frustré de ne pas obtenir de réponse positive, l’individu s'est adressé avec véhémence directement Jean-Yves Langenier, le maire de cette commune.
 
Couteau ou tournevis
 
Interpellé par les policiers de la cité portuaire, il est depuis en garde à vue. Les inspecteurs tentent de comprendre pourquoi ce portois est venu armé à la mairie.
Des investigations sont également en cours pour retrouver l’arme avec laquelle il aurait tenu en respect les employés du service "emplois aidés". Des témoins affirment qu’il était en possession d’un couteau, d’autres auraient vu un tournevis. Compte tenu de la gravité des faits, le premier magistrat a porté plainte contre son agresseur.
Ce râlé-poussé, n’a pas fait de victimes, mais il confirme que les tensions montent chez les demandeurs d’emploi.