réunion
info locale

La Vallée-Heureuse ouvre ses portes pour les journées du patrimoine

culture
La Vallée-Heureuse
Le petit pont de la Vallée-Heureuse. Une invitation à la balade dans la balade au milieu d'un espace vert dans la fraîcheur des hauts de Saint-Denis ©Pascale Boyer-Vidal
Dans les hauts de Saint-Denis, cachée derrière une haie de bambous, la Vallée-Heureuse préserve ses trésors patrimoniaux privés. Ils seront accessibles au grand public dimanche uniquement dans le cadre des journées du patrimoine qui dure elle tout le week-end.
Les propriétaires de cases et de jardins créoles accueillent le public dans le cadre des journées du patrimoine.
Au Brûlé, dans les hauts de Saint-Denis, Pascale Boyer-Vidal, propriétaire de la Vallée-Heureuse, lutte pour sauver le jardin façonné par son grand-père : " Le docteur Achille Berg a passé sa vie à bichonner ce havre de paix. Cette habitation située dans les hauts de Saint-Denis servait à se protéger contre le paludisme. Les familles aisées, du siècle dernier, habitaient à La Plaine-des-Palmistes, des-Cafres ou encore à La Montagne, mais aussi aux Makes et au Brûlé pendant l’été. Aujourd’hui, nous passons beaucoup de temps à entretenir les 6000 m2 de jardin qui permettent de proposer aux visiteurs trois aspects de la végétation réunionnaise ".
 
Conserver et partager
 
Il faut prévoir trois heures pour suivre cette visite guidée de la Vallée-Heureuse. Les arbres fruitiers, les plantes ornementales et une forêt primaire sont à découvrir. Amener tout de même une petite laine et un vêtement de pluie. Cette découverte est conditionnée à deux paramètres : au moins trois réservations et la somme de 6 euros qui seront réinvestis dans l’entretien de ce jardin.
Pascale Boyer-Vidal précise : " Je ne peux pas accueillir plus douze ou quinze visiteurs, les chemins sont étroits et je tiens à proposer une balade familiale ".
La liste des privés s’allonge tous les ans. La Vallée-Heureuse est l’une des propositions de 2013 sur Saint-Denis, mais chaque commune possède des dizaines de lieux accessibles ce week-end.

La Vallée-Heureuse
Un petit portail pour découvrir 6000 m2 d'un jardin créole originel. ©Pascale Boyer-Vidal
La Vallée-Heureuse
Une forêt primaire, un jardin fruitier et des fleurs à découvrir lors de la visite guidée. ©Pascale Boyer-Vidal
La Vallée-Heureuse
Des confitures "péï" sont à déguster sous la tonnelle à l'issue de la visite. Deux balades sont organisée, samedi et dimanche. La première à 9 heures, la seconde à 14h30. ©Pasacale Boyer-Vidal

2013-09-14_ProgrammeRunJEP_l.pdf by run1ere



 

Publicité