Les Electropicales sortent une compile et s’offrent une tournée

culture
Electropicales
Labelle est l'un des représentants de la scène électro-dance, qui comme Ulysse, partira pour un long voyage. ©Pixel Dealer
Labelle, Kwalud ou Alex Bark sont les fers de lances de la scène électro-dance réunionnaise. Grâce au festival Electropicales qui a eu lieu au mois de mai à Saint-Denis, les trois artistes s’envolent pour l’Allemagne et la France.
La scène électro-dance de La Réunion sort enfin de l’ombre grâce aux Electropicales. Depuis cinq ans des passionnés talentueux se sont regroupés pour proposer, " Le " festival des musiques électroniques et des arts visuels. En mai dernier, cet événement artistique qui regroupe toutes les tendances musicales, mais aussi le graphique et vidéo a réuni les adeptes de cette culture au complexe de Champ-Fleuri au Teat, au Palaxa et au Pot’irons. Quatre scènes installées sur Saint-Denis du jeudi 16 mai au dimanche 19 mai 2013.
 
Trois ambassadeurs
 
Quatre mois se sont écoulés et les organisateurs de la manifestation présentent une compile et une tournée. La Playlist 2013  propose douze titres, des douze artistes qui ont animé les scènes dionysiennes en mai dernier. Une " compil " qui permet de replonger dans les rythmes maloya-dance ou african-beat des maîtres des platines locaux et invités.
Labelle, Kwalud et Alex Barck, (ce dernier, musicien d’origine allemande installé dans le département) s’envolent pour Berlin, Paris et Lyon où ils se produiront les 3, 16 et 19 octobre prochain. Une chance pour La Réunion qui se dote de nouveaux ambassadeurs musicaux dont les synthétiseurs vivent aux cadences des roulèrs et des kayambs. 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live