Le meurtrier présumé de Prisca Sevaye tuée à l'arme blanche placé en garde à vue

faits divers
Une femme de 36 ans mortellement poignardée au Port
La victime s'était réfugié dans cette maison de la Rivière des Galets pour échapper à son agresseur ©D. Poudroux (Réunion 1ère)
L'homme soupçonné d'avoir mortellement poignardée une femme de 36 ans ce jeudi matin au Port a été interpellé en fin de matinée. Il est actuellement en garde à vue au commissariat du Port.
Prisca Sevaye avait 36 ans. Cette mère de trois enfants a succombé ce jeudi matin aux coups de couteau qui lui a donné le concierge de son immeuble. L'homme a été interpellé quelques heures après l'agression. Auparavant, le meurtrier présumé aurait subi la colère des riverains qui l'avaient poursuivi. L'homme est actuellement entendu au commissariat de police du Port.

L'agression a eu lieu en début de matinée, peu après 8h30, au domicile de la victime, à la Rivière des Galets. Poignardée à plusieurs reprises, Prisca Sevaye a trouvé la force d'échapper à son agresseur pour se réfugier chez des voisins. A leur arrivée, les secours ne pourront rien faire pour réanimer la jeune femme en arrêt cardio-respiratoire.

Devant ce nouveau drame qui frappe, encore une fois, une femme à La Réunion, la députée Huguette Bello évoque la "barbarie" de notre société et crie sa colère :"Ou est-ce qu'on est arrivé ?"... "Ce n'est pas le problème des seules associations de femmes...c'est toute notre société qui doit se sentir concernée par cette violence inadmissible exercée contre les femmes".