Cyrille Hamilcaro, Conseiller Général, demande aux présidents des assemblées locales et aux maires de hisser le Drapeau Réunionnais devant les édifices publics.

politique
20130930 DRAPEAU
A La Réunion, seuls les Drapeaux Français et Européens flottent devant les édifices publics. Cyrille Hamilcaro estime qu’il est temps d’officialiser le drapeau choisi par l’Association Réunionnaise de Vexillologie en 2003.
L’ARV avait lancé au début des années 2000 un concours pour donner à La Réunion un drapeau qui « devait être simple, susceptible d’être fédérateur et sans connotation politique ». 50 projets ont été soumis au jury. Un drapeau a été retenu.  Il est depuis soutenu par l’Association Réunionnaise de Vexillologie.
Il a été dessiné par Guy Pignolet en 1975 et représente le volcan le Piton de la Fournaise.
 
Cyrille Hamilcaro estime que ce drapeau a été institutionnalisé par la Monnaie de Paris qui a mis en circulation le 20 septembre 2010 des pièces de 10 Euros avec ce drapeau.

Il faudrait selon lui inclure le blason historique de l'île dans une partie du drapeau, avec la devise latine écrite en français et en créole.
Le blason a été dessiné par Emile Merwart en 1925 avec la devise de la Compagnie Française des Indes Orientales "Florebo quocumque ferar" sous une liane de Vanille.

Cyrille Hamilcaro précise sur son site Internet officiel : " Je pense que le moment est venu de transcender les courants politiques et d'unir la population réunionnaise derrière des symboles autres que ceux déjà admis comme la célébration du 19 mars 1946 ou du 20 décembre 1848"
 
Une fois adopté en assemblée délibérante, le drapeau pourra être hissé devant les bâtiments publics.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live