Morano porte plainte contre Bedos pour un sketch étrenné à La Réunion et rejoué à Toul

culture
Guy Bedos
Guy Bedos refuse de changer une ligne de son spectacle rodé en avril sur l'île de La Réunion. Il donne rendez-vous à Nadine Morano au tribunal. ©Dailymotion
Guy Bedos s’affiche à gauche et n’aime pas Nadine Morano. Il l’avait clamé haut et fort sur scène lors de son passage dans l’île en Avril. Ce même sketch joué cette fois en Meurthe-et-Moselle provoque la colère de l’ex-ministre qui porte plainte. 
Nadine Morano, ancienne ministre et députée UMP (union pour un mouvement populaire)  de Meurthe-et-Moselle déposera plainte à l'encontre de Guy Bedos. Elle s’insurge contre les propos de l’humoriste lors d’un spectacle à Toul pour l’inauguration d’une nouvelle salle de spectacle.
Au cours  de la soirée, Guy Bedos a improvisé : « Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l’avez échappée belle ! On m’avait dit qu’elle serait là… Quelle conne ». Avant de reprendre le fil de son spectacle joué en avril à La Réunion et dans lequel il brocardait, déjà, Nadine Morano à qui il parlait de manière injurieuse : " afin d'utiliser le même langage ".
 
Une polémique politique 
 
Interrogé sur l’incident qui lui a valu quelques sifflets de la part des partisans de la leader de l’opposition en Meurthe-et-Moselle, Guy Bedos a  refusé de s’excuser et a affirmé qu’il n’avait pas l’intention de changer une ligne de sa tournée d’Adieu. Dans le journal Le monde, il donne rendez-vous à Nadine Morano devant les tribunaux : « ça va me rajeunir ! ».
La plaignante, elle, affirme s’être sentie attaquée dans son statut d’élue et de femme : « c’est une atteinte aux droits des femmes », affirme-t-elle. Nadine Morano, conseillère municipale d’opposition de Toul, suspecte le maire PS, présent lors de la soirée, de « complicité implicite » puisque le premier magistrat de la commune n'est pas intervenu pour faire respecter l’ordre public quand l’humoriste l’a « attaqué ».
Jean-François Copé a apporté son soutien à l’élue UMP dénonçant : « les propos injurieux et machiste de Guy Bedos ». L’humoriste qui a rappelé au cours de cette polémique qu’il était de gauche.

Bedos: "cette phrase sur Morano est dans mon... par BFMTV

 

La présidente du conseil général soutient Nadine morano
« Conne » et « salope » : ça ne fait pas rire. Tout mon soutien à Nadine Morano, injuriée par Guy Bedos. Peu importe que l’on apprécie ou pas la politicienne, la femme doit être respectée. La présidente du conseil général de La Réunion a été élue dernièrement présidente de l'UDI 974 (union des démocrates indépendants). La nouvelle centriste avait été contrainte de démissionner de l'UMP en 2008. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live