publicité

Morano porte plainte contre Bedos pour un sketch étrenné à La Réunion et rejoué à Toul

Guy Bedos s’affiche à gauche et n’aime pas Nadine Morano. Il l’avait clamé haut et fort sur scène lors de son passage dans l’île en Avril. Ce même sketch joué cette fois en Meurthe-et-Moselle provoque la colère de l’ex-ministre qui porte plainte. 

Guy Bedos refuse de changer une ligne de son spectacle rodé en avril sur l'île de La Réunion. Il donne rendez-vous à Nadine Morano au tribunal. © Dailymotion
© Dailymotion Guy Bedos refuse de changer une ligne de son spectacle rodé en avril sur l'île de La Réunion. Il donne rendez-vous à Nadine Morano au tribunal.
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Nadine Morano, ancienne ministre et députée UMP (union pour un mouvement populaire)  de Meurthe-et-Moselle déposera plainte à l'encontre de Guy Bedos. Elle s’insurge contre les propos de l’humoriste lors d’un spectacle à Toul pour l’inauguration d’une nouvelle salle de spectacle.
Au cours  de la soirée, Guy Bedos a improvisé : « Nadine Morano a été élue ici à Toul ? Vous l’avez échappée belle ! On m’avait dit qu’elle serait là… Quelle conne ». Avant de reprendre le fil de son spectacle joué en avril à La Réunion et dans lequel il brocardait, déjà, Nadine Morano à qui il parlait de manière injurieuse : " afin d'utiliser le même langage ".
 
Une polémique politique 
 
Interrogé sur l’incident qui lui a valu quelques sifflets de la part des partisans de la leader de l’opposition en Meurthe-et-Moselle, Guy Bedos a  refusé de s’excuser et a affirmé qu’il n’avait pas l’intention de changer une ligne de sa tournée d’Adieu. Dans le journal Le monde, il donne rendez-vous à Nadine Morano devant les tribunaux : « ça va me rajeunir ! ».
La plaignante, elle, affirme s’être sentie attaquée dans son statut d’élue et de femme : « c’est une atteinte aux droits des femmes », affirme-t-elle. Nadine Morano, conseillère municipale d’opposition de Toul, suspecte le maire PS, présent lors de la soirée, de « complicité implicite » puisque le premier magistrat de la commune n'est pas intervenu pour faire respecter l’ordre public quand l’humoriste l’a « attaqué ».
Jean-François Copé a apporté son soutien à l’élue UMP dénonçant : « les propos injurieux et machiste de Guy Bedos ». L’humoriste qui a rappelé au cours de cette polémique qu’il était de gauche.

 

La présidente du conseil général soutient Nadine morano

« Conne » et « salope » : ça ne fait pas rire. Tout mon soutien à Nadine Morano, injuriée par Guy Bedos. Peu importe que l’on apprécie ou pas la politicienne, la femme doit être respectée. La présidente du conseil général de La Réunion a été élue dernièrement présidente de l'UDI 974 (union des démocrates indépendants). La nouvelle centriste avait été contrainte de démissionner de l'UMP en 2008. 

Sur le même thème

  • culture

    Leu Tempo : demandez le programme !

    Leu Tempo Festival c’est du 16 au 18 mai prochain à Saint-Leu. Ce matin, l’équipe du Séchoir a levé le voile sur la programmation. Les billets seront en vente demain.
     

  • culture

    La BD de l'océan Indien invitée d'honneur du festival de Bastia

    Chroniques du Léopard, la dernière BD d'Appollo et Tehem, fait le focus sur la seconde guerre mondiale. Elle retrace l'enfance de Raymond Barre, du fils d'Abd el-Krim et des frères, Paul et Jacques, Vergès. Ce morceau d'histoire de La Réunion a les honneurs du festival de la BD à Bastia début avril.
    01 Avril
  • culture

    Hommage à Eric Sidha-Chetty, disparu il y a 5 ans

    Guitariste de formation, compositeur, arrangeur... Eric Sidha-Chetty jouait aussi du banjo, de l’accordéon ou encore du violon. Nous lui rendons hommage dans Culture 1ère, ce vendredi 8 mars en facebook live, et jeudi 14 mars à la radio.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play