Les musulmans Réunionnais célèbrent la fête du sacrifice

faits divers
Début du ramadan : musulmans priant dans mosquée
La fête du sacrifice a commencé par la traditionnelle prière à la mosquée. Une journée consacrée au partage, à la famille et aux amis. ©Réunion 1ère
L’Eïd-el-Kébir est fêté depuis ce matin par tous les musulmans de La Réunion. Une journée de partage et de prière pour toute la communauté. Une tradition qui a quitté les arrières cours pour les abattoirs.
Ce mercredi matin, les musulmans de La Réunion se sont pressés dans les mosquées pour prier en ce jour de l’Eïd-el-Kébir ( ou Aïd el-Adha). La fête du sacrifice a lieu lors du dernier du calendrier lunaire musulman. Pour l’occasion les croyants doivent sacrifier, un ovin, un caprin, un bovin ou camélidé. L’animal sacrifié est acheté, si elle ne provoque pas un endettement chez l’acquéreur.
Les pratiquants préfèrent sacrifier, un mouton plutôt qu’un cabri et un mâle plutôt qu’une femelle.
 
La fête du partage
 
Ce rendez-vous est important dans la religion musulmane. Trois journées de prière et de partage sont recommandées. Il est conseillé au fidèle de rendre visite à sa famille, mais aussi d’offrir à manger aux nécessiteux, aux amis ou aux voisins. La fête du sacrifice est aussi appelée, la fête de la miséricorde, de la bonté ou de la bienveillance, elle est l’occasion de faire des dons et d’aider son prochain.
Au-delà du rituel sacrificiel, cette parenthèse religieuse est très importante dans la vie des musulmans Réunionnais.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live