publicité

Un ancien directeur de grande surface, installé à La Réunion, condamné pour harcèlement moral

L’édition numérique de Sud-Ouest nous révèle que Didier V., installé depuis à La Réunion, a été condamné à 10 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Il était poursuivi par 6 ex-employés du supermarché qu'il dirigeait à Cestas en Gironde, pour harcèlement moral.

© CCO
© CCO
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Didier V., directeur de l’Intermarché de Cestas de 2007 à 2011, vient d’être condamné par la 5e chambre du tribunal correctionnel de Bordeaux à 10 mois de prison avec sursis nous apprend l’édition numérique de Sud-Ouest.
L’homme âgé d’une cinquantaine d’années, installé aujourd'hui à La Réunion, était poursuivi par six de ses anciens employés (trois femmes et trois hommes). Ils lui reprochaient de s’adresser à eux en tenant des propos insultants : « Où est-il l’autre grand con ? », en parlant d’un boucher ou, « bougez-vous le cul, espèce de dinde » en s’adressant aux hôtesses de caisses.
 
« bougez-vous le cul, espèce de dinde »
 
Le président du tribunal note cependant que l’accusé  avait reçu le soutien d’une partie du personnel, d’où la réponse d’une partie-civile : « Il ciblait celles et ceux qu’il ne voulait plus et les poussait à bout, répond une ex-salariée. On encaisse, on encaisse puis on n’y arrive plus ».

Des clients ont également vu une fois, l’autoritaire directeur obliger un employé des fruits et légumes à manger une prune pourrie. Les employés et les commerçants de la galerie commerçante de la grande-surface ont dénoncé un comportement inadmissible vis-à-vis de ses subordonnés.
L’affaire qui a été instruite par un juge date de 2011 et les plaintes avaient débuté dès son arrivée en 2007. Didier V. peut encore faire appel de ce jugement.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play