Saint-Denis : les sages-femmes, en grève depuis le 16 octobre, manifestent devant l’agence de santé

social
Sages-femmes
A La Réunion comme en France, les sages-femmes ont manifesté. Elles veulent une revalorisation de leur profession. ©Mélodie Nourry (Réunion 1ère)
A La Réunion les sages-femmes ont manifesté, ce jeudi matin devant l’ARS . Une action qui s’inscrit dans le cadre de la grève illimitée depuis le 16 octobre 2013 de leurs collègues de métropole. Comme elles, elles demandent une revalorisation de leur statut et de leurs salaires.
Ce n’est pas une surprise de voir le mouvement débuté en métropole, il y a 20 jours, s’étendre à La Réunion. Depuis 10 heures, ce jeudi matin, une centaine de sages-femmes et d’étudiantes sont regroupées devant le siège de l’ARS (agence de santé de l’Océan-Indien). Elles demandent une revalorisation de leurs prestations et une meilleure prise en compte de leur statut.
Ici, comme ailleurs, elles estiment ne pas être reconnue à la hauteur de leur diplôme (Bac + 5) et de leur rôle au moment de la naissance d’un enfant. Elles ne veulent plus être assimilées aux professions paramédicales. En cœur, elles expliquent : « Nous pratiquons des accouchements depuis des millénaires. Nous participons à la préparation des accouchements, aux examens gynécologiques et au suivi des couches. Sans oublier les consultations que nous dispensons en faveur de la contraception, si besoin est… »
 
Une grève nationale
 
« Nous avons le plus beau métier du monde mais nous devons nous en contenter, si l’on suit le raisonnement des pouvoirs publics », confient les futures sages femmes. Pour se faire entendre, elles ont débrayé, mais aussi participé à des opérations de perturbation de la circulation sur le boulevard Sud en fin de matinée.
Au niveau National, les chefs des services des maternités parisiennes ont fait savoir qu’ils soutiennent leurs sages-femmes et comprennent leurs revendications. Elles manifestent ce jeudi 7 novembre 2013 à Paris, de la place Denfert-Rochereau au ministère de la santé où elles demanderont à être reçue par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la Santé.
Sages-femmes
Elles veulent, désormais, appartenir aux professions médicales et non para-médicales. Un vœu soutenu par leurs chefs de service. ©Mélodie Nourry (Réunion 1ère)
Sages-femmes
En métropole les sages-femmes sont en grève depuis le 16 octobre dernier. Une grande manifestation est prévue, ce jeudi à Paris. ©Mélodie Nourry (Réunion 1ère)
Sages-femmes
Le premier rassemblement a eu lieu, vers 10 heures ce jeudi matin, devant la direction de l'ARS ©Mélodie Nourry (Réunion 1ère)
Sages-femmes
Un rapide défilé a été improvisé. Les manifestantes ont également, légèrement, perturbé la circulation. ©Mélodie Nourry (Réunion 1ère)

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live