Sainte-Marie élimine le Paris FC. Le petit Poucet avait une faim de loup

sport
Sainte-Marie/Paris FC
Le deuxième et dernier but des saint-mariens vient finaliser l'exploit. Cette fois c'est certain, les parisiens ne pourront pas revenir. Le coup de sifflet final approche, les franciliens en bleu sont dépités. ©Réunion 1ère
US Sainte-Marie 2, Paris FC 0. L’exploit est majuscule, une division honneur vient de faire chuter une formation de National. En attendant le tirage au sort du 20 novembre, le leader de D1P peut se replonger dans le championnat.
Il fallait qu’ils soient grands, ils l’ont été. Ils ne devaient pas avoir peur. Ils ont joué. Il fallait vaincre une équipe de troisième division, ils l’ont fait.
Certes tous les ans, quand la coupe de France invite une équipe réunionnaise à défendre les couleurs de notre île, tous les espoirs sont permis. Souvent, ces mêmes espoirs restent à quai. Dimanche au stade Jean-Ivoula (Stade de l’Est), les saint-mariens ont réussi là, où tant d’autres ont échoué. Les joueurs de Fred Bachelier ont laissé exploser leur joie à l’issue de cette rencontre de très haut niveau.
Avant la rencontre de ce dimanche, tous les spécialistes avaient expliqué : « Si Sainte-Marie passe sans encombre le premier quart d’heure, alors l’exploit sera possible ».
 
 
La ligue 2 au prochain tour
 
La page du 7ème tour de la coupe de France s’était ouverte au siège de la fédération française de football par le tirage au sort. Les saint-mariens étaient déçus en apprenant que le Paris FC, grosse cylindrée de National, venait à La Réunion. Cette équipe n’est certes pas le PSG, le Red-Star ou le Matra-Racing, mais elle est septième au classement de son championnat et a la réputation d’être solide.
Sainte-Marie, leader de D1P locale (division d’honneur) avait peur d’espoir. Pourtant, les réunionnais vont réussir à tenir tête aux parisiens. Un gardien, grandiose, une défense solidaire, un milieu travailleur et une attaque opportuniste sont parvenus à faire douter, puis plier le Paris FC.
Maintenant, les passionnés de ballon rond attendent fébrilement le prochain tirage au sort. Pourquoi pas, une grosse cylindrée de ligue 2 qui entre dans le bal.
La réponse le 20 novembre à 13 heures métropole et 16 heures Réunion.
Sainte-Marie/Paris FC
Le soleil n'est pas brûlant, ce dimanche 17 novembre, cependant l'enthousiasme des saint-mariens et la chaleur tropicale va avoir raison des bonnes volontés parisiennes. ©Patrick Ramoudou (Réunion 1ère)
Sainte-Marie/Paris FC
©Patrick Ramoudou (Réunion 1ère)