réunion
info locale

Le Run-Kréolia 2013 se lance samedi pour deux week-ends de compétition

sport
Run-Kréolia
La baie de Saint-Paul vue depuis l'océan Indien, avec en arrière plan du catamaran le viaduc de la route des Tamarins; ©Run-Kréolia
Le Run-Kréolia souffle ses 15 bougies à partir de samedi en donnant le coup d’envoi de cinq jours de compétitions. Les épreuves qui opposent des catamarans de 5,50 m, se déroulent entre Saint-Leu, Saint-Gilles et Le Port.
Les « voileux » tentent de retrouver le sourire après des années marquées par les dramatiques attaques de requin. Malgré un contexte difficile, la ligue réunionnaise de voile ne tourne pas le dos à l’océan et organise cinq jours de compétition.
Pour la quinzième année de suite, l’événement permettra aux passionnés de catamarans réunionnais de se confronter aux meilleurs spécialistes de la discipline.
Par le passé, nos régatiers avaient pu se mesurer aux stars mondiales de la voile. Ont participé au Run Kréolia : Frank Cammas, Florence Arthaud, Yvan Bourgnon ou encore Lionel Lemonchois.
 
Deux week-ends sous le vent
 
Cette discipline va vite, parfois même trop vite. Les « catas » formule 18 peuvent atteindre 20 nœuds soit un peu moins de 40 km/h. Quand on doit diriger l’embarcation, les prises de décisions doivent être très rapides. A regarder, c’est spectaculaire et parfois impressionnant.
Les épreuves débutent ce samedi 23 novembre 2013 en baie de Saint-Leu, elles se poursuivent dimanche du côté de Saint-Gilles.
Le week-end suivant débute le vendredi 29 novembre. Là encore, pour suivre cette compétition vous n’aurez pas à sacrifier votre grâce matinée. Les manches ont lieu l’après-midi entre Saint-Gilles et Le Port.

Run-Kréolia
Les catamarans de 5,50 m peuvent atteindre 20 noeuds, une vitesse impressionnante sur l'eau ©Run-Kréolia
Run-Kréolia
Les manches se dérouleront sur la cote Ouest entre Saint-Leu, Saint-Gilles et Le Port. ©Run-Kréolia

 

Publicité