publicité

Australie : du sperme de corail congelé pour sauver la grande barrière

Pour préserver la grande barrière de corail, une équipe de chercheurs australiens a eu l'idée de s'inspirer d'une technique déjà bien rodée pour l'espèce humaine: la congélation de sperme. 

© Photo V. Carter - Reef Recovery Initiative
© Photo V. Carter - Reef Recovery Initiative
  • Réunion 1ère
  • Publié le , mis à jour le

Près de la moitié de la grande barrière de corail aurait disparu au cours des 30 dernières année et la menace d’une extinction des coraux devient de plus en plus sérieuse. D’où l’initiative lancée par un groupe de chercheurs du Smithsonian Institute, du Zoo de Taronga et de l’institut australien des sciences marine consistant à appliquer au corail les techniques de congélation et de préservation de sperme déjà utilisées pour l’espèce humaine.

La collecte a eu lieu au cours du mois d’octobre, pic de la saison de reproduction du corail dans cette région. Comme l'expliquent nos confrères du journal The Independent, les échantillons prélevés puis congelés pourront être soit rapidement utilisés pour repeupler des zones menacées, en faisant "pousser" du corail en laboratoire avant de le réimplanter en mer, soit conservés pour une période indéfinie et théoriquement illimitée. Exactement comme dans une banque du sperme.

Les techniques de laboratoire pourraient également servir à créer des types de coraux plus adaptés et résistants aux conditions de vie actuelles de ces minuscules animaux: acidité et température des océans en hausse, pollution, etc...

Ci dessous (en anglais) le reportage de la chaine ABC

sperme de corail congelé


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play