Après les barrages filtrants, les salariés en grève de Citroën bloquent la route pour se faire entendre

social
Grève Citroën
©Philippe Hoareau
Les grévistes de Citroën ont bloqué totalement la circulation ce mardi matin devant la concession automobile. En grève depuis trois semaines, ils réclament toujours la levée de sanctions qu'ils jugent abusives
Lassés de ne pas être entendus, les salariés en grève de Citroën à Saint-Denis ont décidé ce matin de bloquer totalement la circulation chemin Grand Canal. Après les barrages filtrants des derniers jours, cette action, une fois encore, a mis une belle pagaille dans le secteur mais la circulation a été rétablie après intervention des forces de l'ordre.

Après trois semaines de grève, la détermination de la CGTR-CMR reste intacte. Le délégué du personnel Sully Albaret est formel : "le piquet de grève sera maintenu et les actions également tant que la direction restera sur ses positions".

Sur les 550 salariés de l'entreprise, il y a aurait une quarantaine de grévistes. Ils réclament la levée des sanctions prises à l'encontre d'un délégué du personnel et de deux autres salariés connus pour les appartenance syndicale. La CGTR-CMR dénonce également dans ce dossier les pressions morales dont seraient victimes bon nombre de salariés de Citroën. 

Grève chez Citroën, barrage devant CMM et policiers chemin Grand-Canal
©Réunion 1ère (Mercedes Chillon)

Grève Citroën
©Philippe Hoareau
Grève Citroën
©Philippe Hoareau
Grève Citroën
©Philippe Hoareau
Grève Citroën
©Philippe Hoareau
Grève Citroën
©Philippe Hoareau
Grève Citroën
©Philippe Hoareau