En grève, les pompiers de Gillot ont mis en place un barrage filtrant à l'aéroport

social
En grève, les pompiers et barrage filtrant à Gillot
©Erwann Ponnet
Les pompiers de l'aéroport Roland Garros sont en grève illimitée depuis ce mercredi 18 décembre et pour se faire entendre ils ont mis en place un barrage filtrant. 
Pour les passagers en partance, c'est un peu la pagaille ce mercredi matin à l'aéroport Roland Garros. A quelques dizaines de mètres de l'entrée du parking, les pompiers en grève dévient toutes les voitures vers la zone de fret. Les passagers, en pleine période de départ en vacances, sont contraints de rallier l'aéroport avec leurs bagages à pied.

Sur les 40 pompiers affectés à l'aéroport, une trentaine serait en grève selon Laurent Ferrere, responsable syndical du syndicat autonome de la fonction territoriale. Pour le soldat du feu, la société d'économie mixte qui dirige Gillot avait toute latitude depuis la première audience du 12 novembre pour éviter ce conflit. Les grévistes exigent la suppression d'une vacation qui leur a été imposée en, avril dernier, au lendemain de l'incendie d'un local technique. Contrairement à la sécurité des avions et de leurs passagers, la surveillance et la sécurité ne relèvent pas de leur compétence, estiment les grévistes. Des grévistes qui dénoncent également les pressions dont ils ont fait l'objet au cours des cinq jours de préavis. Cinq jours durant lesquels aucun dialogue n'aura permis d'éviter la pagaille pour des centaines de passagers...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live