réunion
info locale

Le Guillaume : un homme tué à coups de baffes et de pieds pour une insulte de « trop »

faits divers
Portail fermé boutique Guillaume Saint-Paul
©Réunion 1ère
Philippe T. ne supportait plus les injures de son voisin. Excédé par 10 ans d’insultes, Philippe T a frappé Paul Mahot mardi en milieu de matinée devant la boutique Ah-Kan au Guillaume. Des coups qui se sont avérés mortels.
Paul Mahot, 66 ans, vient de s’éteindre devant la boutique Ha-Kan au lieu dit La Croix du Guillaume dans les hauts de Saint-Paul. Les secouristes se sont affairés autour de lui pendant plus d’une heure, en vain. Le célibataire qui a toujours vécu là, était connu pour son intempérance. Pas une journée ne s’écoulait sans qu’il vienne boire de l’alcool. Une fois saoul, il pouvait être irrespectueux voir insultant.
Mardi matin, en milieu de matinée, Paul Mahot a croisé sa cible préférée. Déjà la veille au soir, le face à face entre les deux voisins avait failli dégénérer. Cette fois, Philippe T. a craqué. Une baffe, une bousculade et quand son adversaire tombe sur le sol, des coups de pieds.
 
10 ans d’insultes
 
Les témoins présents assistent à cette scène sans intervenir. Malheureusement quand l’auteur des coups se rend compte de son geste, son adversaire ne bouge plus. Pris de panique, le maçon quitte les lieux en courant et se réfugie chez sa mère où les gendarmes l’arrêtent sans aucune résistance. Placé en garde à vue, il aurait reconnu les faits en expliquant qu’il ne supportait plus les insultes de Paul Mahot. Selon le meurtrier présumé, il était persécuté depuis dix ans par sa victime. Ces derniers jours, le voisin avait redoublé d’invectives et la veille au soir leur rencontre avait failli dégénérer. Mardi matin, encore en colère, Philippe T. n’a pas supporté cette énième flopée d’injures. Malgré ses regrets, Paul Mahot est mort. 
Hermina Lasson

 

Publicité