réunion
info locale

Le rameur solitaire, Emmanuel Coindre, devrait arriver ce week-end à La Réunion

sport
Emmanuel Coindre
©D.R
Contrairement à Don-Quichotte qui poursuivait une inaccessible étoile, Emmanuel Coindre lui va toucher au but après 55 jours, seul, au milieu de l’océan Indien. Ti lamp, ti lamp, le rameur se rapproche de La Réunion qu’il devrait atteindre pendant le week-end.
Emmanuel Coindre, 39 ans, originaire de Paris, s’est pris de passion pour la traversée des océans à la rame sans assistance. Depuis 2004, son hobby est d’affronter les flots tumultueux de mère nature. Après l’atlantique Nord à plusieurs reprises, Emmanuel Coindre s’est attaqué en 2005 au Pacifique. Le plus vaste des océans, un challenge qui a duré 129 jours.
Après un si long voyage, son regard s’est naturellement tourné  vers l’océan Indien.
Emmanuel Coindre est parti d’Australie du port de Carnarvon, le 30 novembre 2013. Depuis, son seul objectif est de retrouver la terre ferme à La Réunion.
 
La Réunion en vue
 
Malgré les chavirages et les tempêtes, le marin de La Baule, sa ville d’adoption, poursuit sa route. La chaleur étouffante qui s’abat sur sa petite embarcation l’oblige à gérer ses temps d’activité et de repos en faisant attention aux monstres d’acier qui ne le voient pas explique son frère Jean-Philippe en charge du blog : « Dans la nuit 2 nouveaux cargos sont passés à moins d’un nautique », avant le couché du soleil, le rameur a également eu la chance d’apercevoir : « une soixantaine d’hirondelles de mer et une vingtaine de pétrels qui péchaient », juste à côté de lui. Des messagers qui confirment son arrivée prochaine. A 7 nœuds (1 nœud = 1,852 km/h) de moyenne, avec les alizés qui soufflent d’Est en Ouest, son canot orange devrait être visible depuis la côte dans le week-end.

Photo du blog d'Emanuel Coindre (D.R)
Emmanuel Coindre
©D.R


Publicité