réunion
info locale

Un siècle d’histoire pèse toujours sur les familles réunionnaises en 2014

société
Ecole des Badamiers
©Réunion 1ère
Des spécialistes de la famille étaient réunis les 18 et 19 décembre 2013 pour un séminaire consacré à la famille réunionnaise. Ces deux jours de débats ont permis de mettre en évidence que le poids de l’histoire pèse toujours en 2014. 
Pour le séminaire, de la mi-décembre 2013, organisé par la caisse d’allocation familiale de La Réunion, des experts du Québec, de l’île Maurice, de métropole et des Antilles étaient invités. Au coeur de leur questionnement : comment aider les familles réunionnaises en 2014 ?
Premier constat :
En préambule du bilan ces deux jours de réflexion les séminaristes constatent : « La société réunionnaise est marquée par son histoire, ainsi pendant plus d'un siècle, fonder une famille est réservée aux populations libres ».
Ce fait implique historiquement une éducation des enfants réservée à la mère. Cette société matriarcale a perduré pendant des décennies et au-delà de la période de l’esclavage.
La mise en place des prestations sociales en faveur des familles monoparentales accentuent le phénomène. Sous entendu, il autorise l’absence du père.
 
Accompagner les parents
 
L’accélération du développent économique et donc de la société de consommation s’est accentué depuis 20 ans. Ce brusque changement a entraîné une explosion de la structure familiale. En 2014, il est question de monoparentalité, de famille recomposée, de concubinage et de famille homoparentale. Cette modification profonde la société réunionnaise entraîne une fragilisation de la structure familiale classique.
Tous les acteurs de séminaire étaient d’accord pour demander une réelle coordination des actions en faveur des familles. Certes, il est toujours question de moyens, mais à la fin de ces deux jours de réflexion, les acteurs éducatifs soulignaient l’importance d’aider les parents dans leur rôle éducatif. Une demande exprimée par les parents invités à témoigner.
Publicité