réunion
info locale

Baignade interdite : plus de 100 poissons du lagon de l’Ermitage retrouvés morts

environnement
Ppisson mort à l'Ermitage
©Réunion 1ère
Mauvaise surprise dimanche matin sur la plage de l’Ermitage. Le drapeau rouge hissé au dessus du poste des MNS interdit la baignade. Des dizaines de poissons du lagon ont été retrouvés morts sur la plage au levé du jour.
Le drapeau rouge, du poste des maîtres-nageurs-sauveteurs de l’Ermitage, flotte aux alizés. Il a été hissé, dimanche matin, après la découverte de dizaines de cadavres de poissons du lagon. Aucune espèce n’est épargnée. Balistes, capucins, perroquets et poissons-pierre se comptent par dizaine, un mort tous les dix mètres. Entre 100 et 200 cadavres ont déjà été ramassés et les agents d’entretien de la commune de Saint-Paul précise : « Il ne faut pas oublier les poissons morts qui ont été emportés par le courant vers le large ».
 
L’analyse biologique attendue
 
Une telle hécatombe n’est, heureusement, pas habituelle. La raison de cette soudaine mortalité est inconnue. Des analyses doivent être menées dans la journée pour tenter d’expliquer ce phénomène.
L’hypothèse de la chaleur n’est pas retenue par les gardes de la réserve qui expliquent : « Il y a eu de la houle ces derniers jours. L’eau du lagon  a été brassée, donc oxygénée ». La pollution n’est pas exclue, mais là encore, les observateurs sont perplexes : « Il n’a pas plu, les ravines sont à sec ». L’explication des biologistes est donc très attendue. En attendant, la baignade est interdite, même si, les vacanciers ignorent le drapeau rouge.
 
 
Reportage : Anne-Gaëlle Cazette et Alix Catherine
CAZETTE-CATHERINE


Publicité