Les premiers pas du nouveau maire de Carbon-Blanc, le Réunionnais Alain Turby.

politique
Alain Turby
Alain Turby, dans sa mairie de Carbon-Blanc en Gironde. ©Ronan Ponnet
L'ancien élève du centre de la Ressource est désormais maire en Gironde. Vendredi 28 mars, le bénédictin a été officiellement désigné par son conseil municipal. A la mairie de Carbon-Blanc, Alain Turby prend ses marques.
Le " tombeur de Madrel " ! C'est comme cela qu'Alain Turby a gagné son surnom. Maire élu, dès le premier tour, d'une commune de la Communauté Urbaine de Bordeaux , le Carbon-Blanc avec ses 7010 habitants, il n'a reçu aucune visite de la télévision régionale, tellement la nouvelle était incroyable comme il le dit lui même: " handicapé mal-voyant, sans-étiquette, venant du privé, et Réunionnais... J'appartiens, ici, à toutes les minorités ".

Alain rit mais la réalité politique l'a rattrapé, le maire qu'il remplace était le fils du président du conseil général, socialiste, Nicolas Madrel. Son père, Philippe Madrel, est le tout-puissant président du conseil général de la Gironde. Alain Turby et sa liste sans étiquette ont balayé le fief de l'héritier. " Du coup, la mairie est vide, mon prédécesseur a tout emporté : dossiers, tableaux, agenda ".
Le jeune maire de 34 ans en rit encore. " On a même du rassurer le personnel de la mairie. On est pas des méchants ". Du coup aussi,
Alain Turby a du présenter sa mère, venue spécialement de Saint-Benoît pour le soutenir. " C'est maman qui prépare le carry de ce soir. Carry poisson. J'ai mes racines réunionnaises qui me tirent parfois " raconte l'ancien élève du Centre de la Ressource pour mal-voyant.

Alain se souvient de ses jeunes années à Saint-André où son père était directeur technique à la mairie. Alain Turby a quitté la Réunion en 1997 pour faire des études de droit mais, après une année, il bifurque vers l'Ecole de commerce pendant quatre ans, puis un DESS de création d'entreprise. Il crée son entreprise de services informatiques . Partenaire de l'Insec ,il est engagé en 2006 comme directeur informatique du Groupe  des écoles de commerce. " Et depuis vendredi à 18h45 , je suis maire du Carbon-Blanc ".
 
Un maire qui a de l'avenir... Bordeaux-Métropole remplacera la Communauté urbaine de Bordeaux en 2015 et la commune résidentielle du Carbon-Blanc sera bien une des perles de la couronne du Duc d'Aquitaine : l'actuel maire de Bordeaux, Alain Juppé. Alain Turby a obtenu de siéger dans la majorité du futur Président de la Métropole de Bordeaux comme sans-étiquette. Le réunionnais sait aussi que, comme le rougail saucisse, la politique locale est un plat bien mijoté.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live