réunion
info locale

Faites-vous partie des classes pauvres, moyennes ou riches ?

social
Pauvres, riches ?
©Observatoires des inégalités
Un tableau de l’Insee permet de visualiser les différentes classes sociales qui composent la société française. Etes-vous de la classe pauvre, moyenne où riche ? La réponse se situe à la banque, mais aussi sur ce graphique si l’on en croit les statisticiens.
Il est souvent question de classes sociales dans les discours politiques ou lors d’études économiques. Depuis trente ans et l’augmentation du chômage, la société est répartie en trois groupes : pauvres, moyens et riches.
Cette classification dépasse la simple statistique, elle a une incidence sur les décisions gouvernementale. Augmentation du RSA, Smic, des impôts ou baisse des allocations familiales.
En France, l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) vient de publier un tableau qui permet aux personnes seules, aux couples avec ou sans enfants de situer leur niveau de vie. Avant de se plonger dans les chiffres, il faut se souvenir que le seuil de pauvreté a été calculé par l’observatoire des inégalités. Il est fixé à la moitié du revenu médian (médian = au-delà et en deçà duquel on trouve la moitié de la population étudiée).

Riche, seul avec 2917 Euros

La notion de richesse et de pauvreté est toute relative rappelle nos confrères du Nouvel Observateur. Ce calcul vaut uniquement pour la France, en 2014, en fonction des barèmes acceptés par la société.
Ce même observatoire considère qu’un célibataire est aisé quand il touche plus de 2917 Euros par mois avant impôt. En clair, si vous touchez plus du double du revenu médian, vous entrez dans la catégorie des personnes aisées, même si vous votre revenu mensuel représente moins de 1% des personnes des dirigeants du Cac 40. Toutes les études ont tendance à maximiser le niveau de la pauvreté et à minimiser celui de la richesse en jouant sur les curseurs. Plus haut pour les premiers et plus bas pour les seconds. Les classes moyennes sont, elles, devenues illisibles permettant de regrouper des catégories de foyers très éloignés les uns des autres, rendant cet ensemble indéfinissable et donc cette catégorie opaque.
La Réunion est le département de France comptant le plus grand nombre d'allocataires du RSA (Revenu de Solidarité Active)
Carte
©Insee


Publicité