réunion
info locale

Pour sauver les pétrels, l'aéroport de Gillot baissera la lumière

environnement
Nuits sans lumières à Gillot
Une vue côté pistes de l'aéroport de La Réunion Roland Garros ©Jérome Balleydier pour la S.A.Aéroport de La Réunion Roland Garros
Pour la deuxième année consécutive, l'aéroport Roland Garros participera encore aux Nuits sans lumières du 18 au 27 avril. La ville de Saint-Denis amplifie encore son action pour protéger les espèces endémiques.
Pour la deuxième année consécutive, l'aéroport Roland Garros participera aux Nuits sans lumières. Cette initiative portée par la SEOR (Société  d’Etudes  Ornithologiques  de  la  Réunion) et le Parc National  de la Réunion  vise à protéger le pétrel de Barau et le pétrel noir.

Ces deux oiseaux endémiques de La Réunion sont des espèces d’oiseaux pélagiques qui nichent sur les pentes du Piton des Neiges et du Grand Bénare. Au cours du mois de mars et d’avril, les jeunes, qui prennent leur premier envol vers la mer, sont sensibles aux points lumineux. Trompés par les éclairages urbains, qu’ils prennent pour le reflet de la Lune sur l’océan, ils s’échouent au sol et privés de leur promontoire, ils ne peuvent redécoller. Généralement, ils périssent de déshydradation, de prédation, ou écrasés sous les roues des voitures.
 
L'opération " Nuits sans lumières " consiste à diminuer les éclairages des parkings publics. A Gillot, ce sera donc le cas des accès à l'aérogare passagers et fret (du coucher du soleil jusqu'au départ du dernier avion correspondant à la fin de l'exploitation). Dans un souci de réduction de pollution lumineuse, l’aéroport éteindra également les lumières des parkings avions et l'enseigne lumineuse de la façade de l'aérogare passagers et ce durant les 10 nuits de l'opération.  

Quatrième participation pour Saint-Denis


Pour la 4ème année consécutive, la Ville de Saint-Denis participe à cette action " Nuits sans Lumières ". Cette année l'opération prend une ampleur particulière et s'étendra sur une dizaine de nuits avec toujours le même objectif : permettre aux jeunes pétrels endémiques de prendre leur premier envol en toute sécurité. 
Sensible à la question de la pollution lumineuse la Ville va donc procéder à l'extinction de nombreux sites et axes routiers. En voici quelques exemples : 
 
- Pour les équipements sportifs du 18 au 20 avril et du 25 au 27 avril dès 20h00
  • Circuit de la Jamaïque
  • Plateaux noirs Montagne, Bellepierre, Gabriel Macé, Chaudron etc... 
  • Site de Champ Fleuri 
  • Piscine du Chaudron et du Butor 
  • Participation des clubs privés (BOTC, TCD, ASPTT) 
- Pour les voiries  
 
  • du 21 au 25 avril dès 18h30 
  • Rue de Paris 
  • Avenue de la Victoire 
  • Rue de Nice
  • les 25, 26 et 27 avril dès 18h30 
  • Rue du Pont 
  • Quais de la Rivière Saint-Denis
  • Boulevard Sud 
  • Barachois
  • Rue du Général de Gaull
- Pour les Monuments, les 25, 26 et 27 avril dès 18h30
  •  Les monuments de la rue de Paris 
  • Eglise de la Délivrance 
  • Hôtel de Ville 
  • Médiathèqe
  • Parc de la Trinité 
Parallèlement à l'extinction de l'éclairage, la Ville de Saint-Denis organisera des activités pédagogiques et culturelles dès le 23 avril : Stands de sensibilisation dans la rue piétonne, traditionnel lâcher de Pétrel en bas de la rivière, animation astronomique, animation lumière noire et détecteur ultra-sons seront au programme.