publicité

Un cari carême pour finir la Semaine Sainte

Les larves de guêpes sont très appréciées des gastronomes. Encore faut-il savoir les préparer.

© Reunion 1ere
© Reunion 1ere
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
La première chose à faire  est d’obtenir des larves bien dodues pour la cuisson et pour cela la seule technique est de passer le nid  rapidement sur un feu ardent.
Elles vont tomber du nid plus facilement.
On peut les faire revenir à la poêle pour les manger immédiatement, mais aussi les préparer en « cari carême »
Tomates, ti-piment et autres épices écrasés dans le pilon. Les laves sont ajoutées en dernier à la préparation de ce « rougail le guêpe dans pilon ».
Autre préparation, « rougail guêpes dans  poêlon ». Tomates, épices et larves de guêpes toujours en dernier car elles sont fragiles. A déguster avec des brèdes chouchou sur une assiette de riz blanc, pour respecter la tradition du « cari carême. »
 
En images avec Johnny Lerivain et  Hermina Lasson .

ROUGAIL GUEPE
J LERIVAIN - H LASSON

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play