réunion
info locale

Assises : le meurtrier présumé du taximan nie toujours

justice
Cour d'Appel
©Réunion 1ère
Ce Saint-Marien de 66 ans, père de 4 enfants, nie depuis trois ans, être le meurtrier de Roland Zanéguy. Raymond Madacène a deux jours pour convaincre les jurés avec sa version de l’agression mortelle dont a été victime le taximan sur le pont de la Rivière-des-Pluies.
Cette troisième session de la cour d’assises de La Réunion dure quinze jours, comme toutes les sessions de l’année. Une semaine s’est déjà écoulée. Une semaine au cours de laquelle les jurés se sont prononcés sur l’avenir de violeurs sévissant au sein de leur propre famille.
L’unique dossier de meurtre, de ces deux semaines, concerne Raymond Madacène. Ce Saint-Marien de 66 ans aurait tué d’un coup de couteau, Roland Zanéguy.
Le taximan Saint-Marien, âgé de 51 ans, avait succombé à ses blessures après dix jours en soin intensif à l’hôpital de Bellepierre.
 
Un témoin menacé
 
Le 7 Avril 2011, Roland Zanéguy traverse le pont de la Rivière-des-Pluies à Sainte-Marie au volant de son taxi. Il demande une nouvelle fois à son client, Raymond Madacène de boucler sa ceinture. L’ordre du chauffeur ne plait pas au présumé meurtrier qui sort son canif et frappe le conducteur au thorax. Interpellé en état d’ébriété quelques heures plus tard par les gendarmes en possession du couteau taché du sang de la victime, il nie les faits. « Brède », de son surnom, met en cause un second passager. Pourtant tous les éléments tendent à prouver sa culpabilité. Placé en liberté sous contrôle judiciaire, Madacène menace un témoin pour qu’il change sa version de l’histoire.
Les jurés disposent de deux jours pour se forger une opinion. L’accusé encoure 30 ans de réclusion criminelle.