réunion
info locale

Joseph Sinimalé, nouveau président du TCO, vote l’augmentation de son salaire de 55%

politique
Joseph Sinimalé
©Réunion 1ère
Le nouveau président du TCO, également nouveau maire de Saint-Paul, fait voter l’augmentation de ses salaires pour ces deux fonctions. Désormais, il percevra 11 024 Euros bruts par mois.
« Il faut stopper la politique politicienne. La campagne des municipales est terminée », Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu et 1er vice-président du TCO (Territoire de la côte Ouest) instance intercommunale regroupant Le Port, La Possession, Saint-Paul, Saint-Leu et Trois-Bassins veut mettre fin à la polémique naît de l’augmentation des indemnités des élus.
La nouvelle assemblée charger de diriger cette instance a voté l’augmentation des salaires du président et des vice-présidents. Ainsi, Joseph Sinimalé, nouveau patron du TCO, voit ses émoluments passer de 3421 Euros brut par mois à  5 512 Euros brut, soit une augmentation de 55%. Les vice-présidents voient leurs salaires bruts passer de 1600 Euros par mois à 2388 Euros, soit une augmentation de 33%.
 
Le salaire du maire augmente aussi
 
Ces décisions, qui ont fait bondir l’opposition sévèrement battue lors des dernières élections municipales, ont été  soumises aux votes des élus présents. La revalorisation salariale a été adoptée sans la moindre difficulté.
Le directeur du TCO a longuement expliqué que : « L’enveloppe globale tient compte du nombre de vice-présidents et conseillers. Finalement, elle est inférieure de la précédente mandature en passant de 1,2 million d’Euros à 800 000 Euros par an ».
Les anciens élus de la mairie de Saint-Paul ont profité de cette première décision pour dénoncer l’ordre du jour du conseil municipal du lendemain. A cette occasion, la nouvelle majorité doit adopter la réévaluation des indemnités du maire de 26,5%. Ainsi, Joseph Sinimalé percevrait 5 512 Euros bruts mensuel et ses adjoints 2 508 Euros bruts.
CHAPUIS


Publicité