réunion
info locale

Les cyclones "féminins" plus meurtriers que les "masculins"

météo
échelle des cyclones
©CHARISM HAYAT/AFP Typhon Haiyan à Legaspi au sud de Manille
Les cyclones qui portent un nom féminin font plus de morts que ceux portant un nom masculin! C’est l’étonnante conclusion d’une (très sérieuse) étude menée par des scientifiques américains. La faute à une perception du danger bien différente selon le genre attribué aux  cyclones.
Des chercheurs en sciences de la communication et en statistiques tirent leur constat du passage en revue des 94 cyclones tropicaux qui se sont abattus sur les Etats-Unis entre 1950 et 2012. La conclusion est sans appel : Les cyclones "féminins" sont, en moyenne, presque trois fois plus meurtrier que les cyclones "masculins"' 

Les auteurs de l'étude expliquent ce résultat par une altération de la perception des risques. En clair, La population aurait tendance à sous-estimer la force des cyclones avec des prénoms féminins... Selon l’étude, "Un ouragan avec un nom à consonance masculine cause en moyenne 15,15 morts tandis qu'un ouragan avec un nom féminin tue environ 41,84 personnes". « Victor » effraie plus que « Victoria » écrit Stéphane Foucart dans un article très détaillé paru dans Le Monde.

Les auteurs de l’étude ont également conduit des expériences de psychologie en laboratoire pour valider leur théorie. Ils ont confronté des centaines de personnes à une situation d’alerte dans laquelle la seule variable était le nom du cyclone. Presque systématiquement, la prise de conscience du risque est plus élevée lorsque le nom de l’ouragan est masculin. Le sexisme fait des ravages aussi en météorologie...
Publicité