réunion
info locale

NRL : " La Région demande l’intervention de l’Etat pour passer en force " selon l'Alliance

politique
L'Alternative Transport Réunion relance le débat du tracé de la nouvelle route du littorale
Blocage chantier NRL ©Réunion 1ère
18 millions de tonnes de matériaux sont nécessaires à la réalisation de la Nouvelle Route du Littoral (NRL). La Région est confrontée au refus des municipalités concernées par les carrières prévues à cet effet. L'alliance dénonce aujourd'hui un passage en force de la pyramide inversée.
Communiqué de l'Alliance

La Commission Permanente réunie ce jour sous la présidence de Didier Robert a adopté un rapport sur l’exploitation des carrières de la ravine du trou à Saint-Leu et de Dioré à Saint-André.
 
On connaît les difficultés de la région pour trouver les 18 millions tonnes de matériaux nécessaires à la construction de la route en mer.

La collectivité régionale met tous ses espoirs dans ces 2 carrières  sans écarter, par ailleurs, l’exploitation de la ravine des Lataniers à La Possession malgré l’avis défavorable émis par les services de ‘Etat. .

Pour la région, peu importe les atteintes à l’environnement et les nuisances causées. Et elle outrepasse l’avis des populations et des communes concernées.

C’est pourquoi elle a décidé de solliciter le Préfet pour passer en force, à travers la procédure de PIG (projet d’intérêt général). Reste à savoir si l’Etat se pliera aux volontés de la Région.

En tous cas, de nombreux obstacles d’ordre juridique devront être surmontés comme les enquêtes publiques, la modification du schéma départemental des carrières, la compatibilité avec le SAR…

Tout cela montre que le projet de route en mer est loin d’être bouclé et que sans le concours actif de l’Etat, la Région ne pourra surmonter les obstacles auxquels elle est confrontée. 
Extrait du Communiqué de la Région Réunion (3/06/2014)
Un grand chantier reconnu d'intérêt public

Les conseillers régionaux ont approuvé la qualification des sites de carrières Dioré à Saint-André et de la Ravine à Trou à Saint-Leu en Projets d'intérêt général : les matériaux produits seront exclusivement destinés à la construction de la Nouvelle Route du Littoral, déclarée d'utilité publique en 2012.



Publicité