5 maires se mettent en retrait de l'AMDR

politique
Michel Dennemont, les Avirons
Agé de 72 ans, Michel Dennemont est un homme ancré dans le paysage politique de La Réunion. Maire des Avirons pendant 30 ans, il a été élu sénateur en octobre 2017. Il est également conseiller régional. ©DR
5 des 24 maires de La Réunion ont décidé de se mettre en retrait de l'Association des maires de La Réunion. D'autres devraient d'ici peu suivre le mouvement.
Les 5 lettres ont été offciellement reçues cette après-midi  par le secrétariat de l'AMDR. Dans ces courriers, 5 maires, pour le moment, notifient à Stéphane Fouassin, président de l'association, leur décision de ne plus siéger. Michel Dennemont a confirmé, au cours d'une conférence de presse, ce 4 juin ce qui était prévisible ces derniers jours.
Plusieurs maires ont donc décidé de se mettre en retrait de l'AMDR. Cette décision est la conséquence d'un conflit entre le maire des Avirons et Thierry Vaitilingom. Ce proche de Cyrille Hamilcaro s'est, contre toute attente, également présenté à la Présidence du Centre de Gestion (CDG), face à un Michel Dennemont candidat à sa propre succession. Toile de fond de cette " guerre des maires ", les élections régionales avec deux lignes de front : Objectif Réunion - UMP contre LPA-MODEM-UDI ou la bataille des deux clans Robert : " Didier contre Thierry "...
Les Outre-mer en continu
Accéder au live