réunion
info locale

Décès de Sudel Fuma : noyade confirmée. Enquête ouverte sur les causes

faits divers
Antares Le Port
Les circonstances du drame demeurent floues ©Réunion 1ère
Les autopsies des corps, de Sudel Fuma (historien, militant associatif, homme politique) et de son ami Jacky Suzanne, confirment la mort par noyade. Cependant, l’enquête continue. Le parquet veut découvrir les causes de cette tragédie.
Dimanche matin, La Réunion apprend avec tristesse les décès de Sudel Fuma et de son ami Jacky Suzanne. Dans la nuit de samedi à dimanche, ils étaient partis pêcher avec un troisième compagnon entre la sortie du port de plaisance de la Pointe-des-Galets et l’Etang-Saint-Paul. La houle, très forte ce soir là, serait à l’origine d’un mouvement de panique des trois passagers du « Kilwa ». Persuadés de s’écraser sur la côte, le survivant a expliqué qu’ils ont choisi de se jeter à l’eau. Une solution qui s’est avérée fatale pour Sudel Fuma et Jacky Suzanne. Seul le troisième pêcheur est parvenu à se hisser à bord de l’embarcation.
 
Des analyses toxicologiques
 
Entendu à l’hôpital par les militaires de la brigade nautique de la gendarmerie, l’unique témoin était toujours en état de choc. Son récit ne répondant pas à toutes les interrogations des enquêteurs et du parquet de Saint-Denis, le procureur de la République a décidé d’ouvrir une enquête sur les causes de la mort.
Non seulement, il cherche à éclaircir les circonstances de l’accident, mais aussi à savoir si les deux victimes avaient consommé de l’alcool au moment du drame. Des analyses classiques qui, si elles s’avèrent positives, permettent d’expliquer des choix surprenants.  
Publicité