réunion
info locale

A Mayotte, le tourisme reprend de couleurs

tourisme
Mayotte, levée de la vigilance forte pluie
Après deux années de baisse, le tourisme a repris des couleurs à Mayotte enregistrant une hausse de 14% en 2013 et un bon début 2014 selon les professionnels.
En 2011 (année marquée par une grève de 44 jours contre la vie chère) et en 2012, la fréquentation touristique avait reculé respectivement de 9 et de 5%. L'enquête INSEE 2014 note en revanche une hausse de 14%. Après être descendue sous la barre des 50.000 visiteurs pendant deux ans, le nombre de touristes est ainsi remonté à 52.400 l'an dernier.
 
"Après que le ciel nous soit tombé sur la tête avec les événements de 2011 et le réveil très difficile de 2012, le travail fourni et la persévérance ont permis de renverser la tendance en 2013", se réjouit Rastami Abdou, président du comité du tourisme de Mayotte, 101e département français depuis 2011. Il ambitionne d'accueillir quelque 200.000 visiteurs par an à l'horizon 2020.
 
Hébergement et desserte à améliorer 
 
86% des professionnels touristiques interrogés qualifient le début de saison touristique 2014 de bon, voire de très bon.
Pour Rastami Abdou, les actions de promotion de Mayotte, dans les salons touristiques par exemple, ont payé. De même, l'île a créé des représentations en Allemagne, en Suisse ou en Belgique, ce qui a pu contribuer à cette embellie touristique.
 
Toutefois, il reconnaît qu'il y a des améliorations à faire du côté de la capacité et la qualité d'hébergement, de la desserte aérienne, aussi bien du point de vue des liaisons que des tarifs. Il faut noter que la moitié des touristes qui se rendent à Mayotte viennent visiter des proches ou des amis --le tourisme dit "affinitaire" -- et contribuent à plus de la moitié des dépenses totales.
Publicité