Fin de l’épidémie de grippe à La Réunion, mais attention à la rentrée !

santé
Grippe
©ARS
L’épidémie saisonnière de grippe qui a débuté, fin mai début juin, a atteint son pic s’est terminée fin juillet. Depuis, les indicateurs surveillés sont revenus au niveau des moyennes saisonnières annonce l’ARS. 
Point épidémiologique de l’agence de santé de La Réunion
Cette épidémie aura été marquée par une ampleur supérieure aux 4 années précédentes, avec une circulation majoritaire de virus B et un nombre important de formes sévères hospitalisées en réanimation.
Cependant, au vu des données de surveillance des années antérieures, une nouvelle recrudescence pourrait être observée à la fin de l’hiver austral après la rentrée scolaire. La situation sera suivie avec attention.
 
Situation épidémiologique

Surveillance en médecine de ville
Le nombre estimé de syndromes grippaux vus en consultation chez les médecins généralistes
libéraux de la Réunion est toujours en diminution. Il représente 3 000 consultations en semaine 31 contre 4 800 la semaine précédente. Au total, durant l’épidémie, plus de 69 200 consultations pour syndrome grippal ont été estimées, soit 6,5% de l’ensemble des consultations chez un médecin généraliste.
FIG 1
©ARS

 
 
Surveillance virologique
L’épidémie saisonnière de grippe a été principalement due au virus B. Durant l’épidémie, 115 virus B (69% de positifs), 44 virus A(H1N1)pdm09 (27%) et 7 virus A non H1N1 (4%) ont été identifiés par le laboratoire de virologie du CHU Nord sur les prélèvements aléatoires réalisés par les médecins sentinelles.
De plus, les analyses de caractérisation des virus effectuées par le Centre national de référence de la grippe ont isolé des souches de virus B et A(H1N1)pdm09 identiques aux souches vaccinales (B/Massachusetts/2/2012 et A/California/7/2009).
Nombre de virus grippaux identifiés1 par le laboratoire de virologie du CHU Nord à la Réunion en 2014
1 Nombre de prélèvements positifs, par semaine de prélèvement. * données non consolidées
FIG 2
©ARS
Surveillance des passages aux urgences
 
Le réseau de surveillance des passages aux urgences OSCOUR® indique également une baisse des passages hebdomadaires pour syndromes grippaux sur l’ensemble des centres hospitaliers de l’île avec 10 passages en semaine 31.
FIG 3
©ARS
Surveillance des patients hospitalisés en réanimation
 
Depuis le début de l’année, 32 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation, contre 12 en moyenne sur les quatre dernières années.
Neuf d’entre elles sont décédées et deux sont toujours hospitalisées. La majorité de ces patients présentait des facteurs de risque de complication mais n’était pas vaccinée.
Les caractéristiques de ces patients sont détaillées dans le tableau ci-dessous.
FIG 4
©ARS
FIG 5
©ARS