publicité

Les fumeurs vivent en moyenne huit ans de moins que les non-fumeurs

Les fumeurs peuvent être inquiets sur leur longévité. Une étude de l'Institut scientifique de santé publique en Belgique indique qu'ils perdent près de huit ans de vie. 

© Photo DR
© Photo DR
  • Reunion 1 ère
  • Publié le , mis à jour le
On lisait déjà sur les paquets de cigarettes : "Fumer tue" ou "Fumer nuit gravement à la santé", mais cette nouvelle étude chiffre les dégâts du tabac en déterminant le nombre moyen d'années parties en fumée suite à la consommation de cigarettes.
 
En moyenne, les hommes perdent de 7,87 ans contre 8,17 ans pour les femmes, l'arrêt du tabac permettant toutefois d'atténuer cette perte probable. Sur la base d'une espérance de vie à 30 ans, les fumeurs en perdent près de huit. Ceux qui arrêtent de fumer peuvent néanmoins bénéficier de deux ans et demi de vie supplémentaires en moyenne, selon l'étude belge. Les fumeurs âgés de 30 ans ou plus sont considérés comme des "fumeurs à vie".
 
Toujours selon l'étude de l'Institut Scientifique de Santé Publique belge, les fumeurs et anciens fumeurs sont plus particulièrement touchés par les incapacités, lorsqu'ils vieillissent autant que les non-fumeurs.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play