réunion
info locale

Ligue 1 : Paris facile, Rennes s'amuse, Lyon craque

football
Rennes foot
Les joueurs rennais entourent Ola Toivonen, auteur d'un doublé contre Evian (6-2) (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)
Le Stade Rennais a réalisé le carton de la 2ème journée en concassant Evian Thonon-Gaillard (6-2). L'OL a été défait à Toulouse (2-1), tandis que Lens s'est encore incliné contre Guingamp (1-0). Metz, Nantes (1-1), Lorient et Nice (0-0) repartent avec un point. Le PSG s'impose sans trembler 
Cette fois, Paris n’a pas vendangé. Si le match face à Reims avait laissé des regrets dans le club de la capitale avait manqué l’occasion de tuer tout suspense après 30 minutes, le réalisme était cette fois au rendez-vous face à une équipe de Bastia qui n’aura offert que 20 minutes de résistance. De plus en plus dominateur, le PSG a accentué son emprise sur le match pour finalement prendre les devants à la 26e minute avant d’enfoncer le clou en seconde mi-temps. Seul point noir côté parisien, et non des moindres, la sortie d’Ibra sur blessure en début de match.

Battu la semaine passé à Lyon (0-2), le Stade Rennais n'aurait pas pu rêver meilleure réaction ce samedi soir. Devant son public, le club breton a laminé Evian Thonon-Gaillard (6-2), profitant des énormes largesses défensives de la formation savoyarde pour enquiller six buts. Particulièrement brillants sur les coups de pied arrêtés, les locaux ont été lancés sur les bons rails par l'opportuniste Ola Toivonen (7e), avant que le défenseur mozambicain Mexer (40e, 43e) ne frappe à deux reprises. A la mi-temps, Jesper Hansen avait déjà récupéré trois fois le cuir au fond de ses filets. A cause de Toivonen (56e), encore, puis de Ntep, deux fois (76e, 86e), le portier de l'ETGFC y retournera trois fois de plus au retour des vestiaires. Pour entamer leur saison, les hommes de Dupraz ont ainsi encaissé neuf buts en deux matches, et pointent évidemment à la toute dernière place du classement de Ligue 1. Et la semaine prochaine, le club affronte... le PSG. 
 
Les Lyonnais, qui ne se sont plus imposés au Stadium depuis 2005, n'ont eux pas réussi à mettre fin à la terrible série toulousaine. Les Gones ont en effet enregistré leur premier revers de la saison ce samedi, plombés par de nombreux forfaits (Gourcuff, Grenier, Bedimo, Bisevac, Fofana, Fekir, Malbranque) et à cinq jours d'un match important face aux Roumains d'Astra, dans le cadre des barrages de la Ligue Europa. Menés 2-0 à la mi-temps (Akpa Akpro, 10e, et Ben Yedder, 45e), les Rhodaniens ont limité les dégâts grâce à Lacazette (75e) sans parvenir à arracher le point du nul dans le dernier quart d'heure. 
 
Scénario plus compliqué encore pour le RC Lens : délocalisés à Amiens pour un match "à domicile" bien particulier (même si le public a répondu présent), les Sang et Or se sont effondrés dans les arrêts de jeu face à Guingamp. A la suite d'un dégagement chaotique puis d'une parade de Rudy Riou, Ladislas Douniama n'a eu plus qu'à pousser le ballon au fond des buts vides (90e+4), offrant ainsi à l'EAG ses trois premiers points de la saison. 
 
Déjà condamné au nul en ouverture du Championnat, pour son retour en Ligue 1, le FC Metz a obtenu le même résultat face à Nantes une semaine plus tard. Les Canaris ont rapidement ouvert le score (Veretout, 3e), avant que Ngbakoto ne réagisse sur penalty (12e). La suite du match était pauvre en occasions franches, à l'image d'un Lorient-Nice sans but. Trop d'imprécisions et quelques parades des deux portiers laissent les deux clubs, victorieux le weekend dernier, en haut de tableau avec 4 points. 
Publicité